Les plus belles demeures et ateliers d'artistes à visiter à Paris

© Instagram Avonnath

Tous ces écrivains, peintres, sculpteurs, chanteurs ou encore architectes français disparus il y des années, restent pourtant immortels aujourd'hui. On continue à découvrir leurs œuvres, à admirer leur talent, à en apprendre sur leur vie. Et on peut aussi visiter les demeures de ces fameux artistes, de l'intérieur pour certaines, de l'extérieur pour d'autres, et même explorer celles transformées en musée. 


Les maisons d'écrivains


Maison de Victor Hugo

Une des plus célèbres maisons d’artiste à visiter au centre de Paris, au deuxième étage de l’hôtel de Rohan-Guéménée sur la sublime place des Vosges. Victor Hugo y séjournera 16 ans de 1832 à 1848. Cette demeure est à présent un musée monographique où l’on peut admirer ses meubles d’époque ou encore son lit et découvrir de nouvelles expos régulièrement. 

6, place des Vosges – 4e
Plus d'infos


La maison de Balzac

Direction Passy cette fois, c’est au cœur du 16e que l’auteur de La Comédie Humaine a habité près de 7 ans. Le pavillon Balzac abrite un musée consacré à sa vie et une bibliothèque de plus de 23 000 monographies et périodiques, de nombreux dossiers documentaires et fonds d'archives. Quelques ouvrages de la collection personnelle de Balzac sont également exposés dans le cabinet de travail.

47, rue Raynouard – 16e
Plus d'infos


Les maisons des peintres 


La maison de Monet

C’est à une heure de route de Paris, à Giverny, que l’on peut visiter la charmante maison colorée de Claude Monet où il a notamment peint sa célèbre série Les Nymphéas. Les jardins fleuris de cette demeure ne la rendent que plus charmante. Avec 530 000 visiteurs par an en 2010, elle est le deuxième lieu le plus visité de Normandie après le Mont Saint-Michel. Salon de lecture, salon atelier, cuisine, appartements privés, toute la maison se visite.

84, rue Claude Monet – 27620, Giverny
Plus d'infos


La maison de Van Gogh

Direction Auvers-sur-Oise, à l’Auberge Ravoux, où le peintre Vincent Van Gogh a séjourné quelques mois de mai à juillet de 1890 dans une modeste chambre de 7 m2. C’est dans cette chambre n°5 que le peintre aura mis fin à ses jours. La "chambre du suicidé" est restée intacte depuis ce 29 juillet 1890, et n’a plus jamais été louée, par superstition.

Une publication partagée par Eric (@ericg73) le

52-56, rue du Général de Gaulle – 95430 Auvers-sur-Oise
Plus d'infos


Celle d'un architecte


La maison Le Corbusier

On reste dans le 16e, où se trouve l’appartement-atelier Le Corbusier aux 7e et 8e étages de l’immeuble Molitor, construit par lui-même et son cousin Pierre Jeanneret. Le Corbusier y aura vécu de 1934 à 1965. Après une restauration de deux ans, l’appartement-atelier, manifeste de sa pensée architecturale, a rouvert ses portes au public depuis fin août.

10, square du Docteur-Blanche – 16e
Plus d'infos


Celles qui se visitent de l’extérieur


La maison de Gainsbourg

Non, pas de grand scoop, la maison de Gainsbourg ne se visite toujours pas, mais c’est cependant un lieu culte de pèlerinage pour les plus grands fans du chanteur de Bonnie and Clyde. C’est rue Verneuil, dans le 6e, que l’on peut admirer ces graffitis, dessins et autres preuves d’amour réalisés par de nombreux amoureux de la chanson française qui habillent la façade de la maison.

5 bis, rue Verneuil – 7e


La maison de Dalida 

Rue d’Orchampt sur les hauteurs de Montmartre se trouve un hôtel particulier de style 1900 que la chanteuse Dalida a acheté dans les années 1960. Elle vécut 25 ans dans cette oasis de calme au milieu de la ville. La vue sur tout Paris est sublime et les ailes du Moulin-Rouge sont visibles. La place Dalida est d’ailleurs non loin de sa demeure.

11 bis, rue d'Orchampt – 18e
Plus d'infos


La maison de Brassens

La villa Santos-Dumont, cachée dans une charmante impasse champêtre couverte de verdure du 15e arrondissement, fut la demeure de Georges Brassens de 1968 à sa mort en 1981. Il y écrivit quelques-unes de ses chansons les plus célèbre comme Le Gorille, Le fossoyeur et Margot.

42, villa Santos-Dumont – 15e


La maison d’Edith Piaf

Dans le 16e, boulevard Lannes, non loin du bois de Boulogne, la Môme a vécu les dix dernières années de sa vie avec son compagnon Jacques Pills. Cet appartement a vu défiler les plus grands compositeurs parisiens de l’époque. C’est ici qu’Edith Piaf composa Non je ne regrette rien.

Une publication partagée par IRINA (@irina.fr) le

67 bis, boulevard Lannes – 16e


Les demeures transformées en musée


Musée Rodin

Maintenant devenu le musée phare abritant les plus belles œuvres d’Auguste Rodin, c’est dans ce somptueux hôtel particulier du XVIIIe siècle dans le 7e que vécurent le sculpteur et sa célèbre maîtresse Camille Claudel. Les jardins de la demeure hébergent également d’autres œuvres majeures. 

79, rue de Varenne – 7e
Plus d'infos


Musée Eugène Delacroix

Le peintre aura vécu les dernières années de sa vie, entre 1857 et 1863, dans ces appartements proches de l’église Saint-Sulpice. Il est d’ailleurs chargé de peindre une des chapelles de la grande église. L’appartement, l’atelier Delacroix et le jardin luxuriant sont à visiter dans le 6e arrondissement. 

Une publication partagée par @penelope_snow le

6, rue de Furstenberg – 6e
Plus d'infos


Musée Gustave Moreau

Voilà un immeuble du 9e transformé en musée par le peintre Gustave Moreau. C’est en effet de son vivant, en 1903, que cet hôtel particulier à l’intérieur bourgeois et à la décoration Louis XVI expose ses œuvres. Le musée conserve un total d’environ 14 000 œuvres.

14, rue de La Rochefoucauld – 9e
Plus d'infos



Musée Ary Scheffer

Ce peintre français d’origine hollandaise considéré comme l’un des artistes les plus représentatifs du romantisme a vécu au cœur de la Nouvelle Athènes, en contrebas de la butte Montmartre. En bordure de la cour-jardin, il avait fait construire deux ateliers, l’un pour travailler, l’autre pour percevoir. On retrouve aujourd’hui les collections les plus raffinées au Musée de la Vie romantique.

16, rue Chaptal – 9e
Plus d'infos



Musée Bourdelle

L’appartement-atelier d’Antoine Bourdelle, sculpteur français, a été transformé en musée. C’est dans le quartier de Montparnasse que l’on retrouve les nombreuses œuvres en bronze, marbre et plâtre du peintre, mais aussi une partie de ses collections personnelles. Il aura vécu près de 45 ans dans cette demeure. Le peintre dessinera plusieurs projets de bâtiments, jusqu’à imaginer une muséographie, mais le musée ne sera pas réalisé de son vivant.  

18, rue Antoine-Bourdelle – 15e 
Plus d'infos