Les Nuits en Or, quand les César se penchent sur le court-métrage

  • Louis
  • Loisirs
  • 09/06/2017
© Amdavad Ma Famous, de Hardik Mehta (Inde)

Les 13, 14 et 15 juin prochains, l'UGC Odéon propose au public trois soirées exceptionnelles. Il s'agit d'y découvrir gratuitement un Panorama du meilleur du court-métrage à travers le Monde, une sélection de 33 films courts aussi variée que prestigieuse, puisque les Nuits en Or sont organisées par l'illustre Académie des César. Eh ouais, ça rigole pas. 


Chacun des 33 courts-métrages proposés est le lauréat d'un concours organisé conjointement entre l'Académie des César et l'Académie Nationale de Cinéma de chaque pays. Ainsi, on ne vous propose que la crème de la crème du court-métrage international. Et les réalisateurs seront même là pour échanger avec le public, le soir du mardi 13 juin, à l'UGC Odéon donc, une des nombreuses dates de leur tournée européenne. Et bobine sur le projo, ce qui est vraiment super c'est que c'est gratuit. Vous voulez quoi de plus, qu'on regarde les films pour vous ? On l'a fait, jetez un œil plus bas. 

Pour faire simple et vous donner envie, voici une petite vidéo de présentation :

Nuits en Or, Bande Annonce PANORAMA 2017 from Académie des César on Vimeo.


On vous invite chaudement à aller y faire un tour, on a eu la chance de voir les 33 films, et y'a des trucs vraiment magnifiques. D'ailleurs on a sélectionné pour vous nos 5 films préférés, qu'on vous présente ci-dessous, sans transition. 


Mutants
, d'Alexandre Dostie

Canadian Screen Award 2017 du Meilleur Court Métrage

Les Mutants, c'est l'équipe de baseball dans laquelle joue Keven Guénette. Entre amours naissantes et animosités adolescentes, le jeune homme va devoir prendre ses responsabilités suite à la radiation de son coach, un bourreau des cœurs en fauteuil roulant qui tourne un peu trop autour de certaines mères de gosses qu'il entraîne. Les looks vintage et les coupes de cheveux à peine croyables des protagonistes (on est en 1996) donnent à ce premier court une esthétique très particulière, au service d'un traitement tendre et juste de cette période de découvertes qu'est l'adolescence. 

nuits-en-or-cesar-mutants


Timecode
, de Juanjo Giménez
Goya 2017 du Meilleur Court Métrage

Luna et Diego sont gardiens dans un parking souterrain. Diego bosse la nuit, Luna le jour. Le traditionnel « Salut ça va ? Rien à signaler ? » constitue à peu près leurs seuls échanges, pourtant chacun recèle en lui une sensibilité à fleur de peau. Un dialogue muet, fait de pas de danse, se noue entre les deux jeunes gens, qui utilisent les caméras du parking pour communiquer. Faire valoir la poésie de la danse dans un costume de gardien de parking étriqué et dans un environnement aussi froid tient du génie. Un film qui exprime une poésie moderne époustoufflante. 

nuits-en-or-timecode-court-metrage


Vers la tendresse
, d'Alice Diop
César 2017 du Meilleur Court Métrage

Quatre voix d'hommes témoignent de la complexité des rapports amoureux en banlieue. La pudeur face aux sentiments fait face à l'indescence de soirées entre potes et putes, et la logique virile s'oppose forcément à la grande proximité qui lie ces jeunes hommes. A ces voix dont Alice Diop a gardé le grain de l'enregistrement vocal se superposent de longs et magnifiques plans de visages, de vie en banlieue. Le contraste est parfait, et l'ensemble résonne comme un cri de détresse, pourtant porteur d'un espoir immense et inextinguible. Notre préféré.

nuits-en-or-courts-metrages-vers-la-tendresse


Le Plombier
, de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron

Magritte 2017 du Meilleur Court Métrage de Fiction

Tom est un comédien flamand, habitué à faire du doublage de dessins animés. Quand un ami lui demande de le remplacer au pied levé, il n'hésite pas une seconde, sans pourtant savoir de quoi il s'agit. Il se retrouve donc à devoir doubler un film porno en français, avec une comédienne expérimentée du nom de Catherine. Au-delà du burlesque de la situation, le film nous présente une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres, pour 14 minutes en noir et blanc d'un humour sous la ceinture plutôt fin et réjouissant.

nuits-en-or-courts-metrages-le-plombier


Egun
, de Helder Quiroga

Grande Prêmio do Cinema Brasileiro 2016 du Meilleur Court Métrage d’Animation

Un superbe film d'animation qui réussit la prouesse de se donner une identité visuelle unique en n'utilisant qu'un nombre très limité de couleurs par plan. Cette histoire de pêcheur brésilien tourmenté par la mort de son père est superbement mise en images, et nous met face aux traditions spirituelles de la religion candomble. Visuellement, c'est assez incroyable et très poétique.

nuits-en-or-courts-metrages-egun


Les Nuits en Or

13, 14 et 15 juin
UGC Odéon
99, bd de Saint-Germain - 6e
Gratuit