Top 5 des balades street art cool à faire dans le Grand Paris

Sortir des sentiers battus, ça fait toujours du bien. À force de guetter les graffs parisiens à chaque coin de rue, on commence à en connaître les ficelles. Si on levait le nez du côté du Grand Paris pour aller humer les bombes de peinture et voir si elles sont plus fraîches ailleurs ?


1. Aller voir le boulot de C215 et des autres à Vitry

Vrai temple du street art, Vitry-sur-Seine regorge d’œuvres hautes en couleur pour lesquelles il faut user ses baskets allègrement. On descend du RER C et on s’engage avenue Paul Vaillant Couturier, le temps d’amirer le robot à baguette de pain de Pixel Pancho. Ensuite, on embraye sur l’avenue Henri Barbusse pour jeter un coup d’œil à Pierre et Marie Curie, tagués par LE street artiste de la ville : Christian Guémy, alias C215. Rue Audigeois, on retrouve les personnages tellement à part de Kashkink. Ensuite, rendez-vous rue de l’Abbé Roger Derry pour conclure en beauté avec les amoureux de Vitry de Zabou. Sur la route, n’oubliez pas de regarder à droite, à gauche, sur les côtés et sous vos pompes : ça grouille d’œuvres juste magnifiques !


2. On flâne le long du canal Saint-Denis

Enfourchez votre vélo du côté de la Porte de la Villette, et pédalez jusqu’au canal Saint-Denis. Sur la route, y’a plus qu’à se délecter des fresques du pochoiriste Guate Mao ou du monde sous-marin des Sœurs Chevalme. Aux abords du Stade de France, on retrouve aussi des références comme Kashink qui habillent les rues. 


3. On voit le parvis de La Défense autrement

Au milieu des tours du quartier d’affaires, on est plus oppressé par les costards-cravates pressés que par la beauté artistique des lieux. Et justement, du 19 au 21 septembre, les street-artists ont pour but de changer le visage du parvis. Ils taggueront en live de 10h à 19h (avant le vernissage le 21 au soir entre 17h30 et 21h30) et avec du gros son en prime. Les fresques resteront jusqu’au 24 septembre et déménageront ensuite dans les parkings de La Défense. 


4. On joue les espions à Montreuil

Direction Croix de Chavaux sur la ligne 9 pour découvrir les mystères de Montreuil. Ici, le street-artist Espion est roi ! Au départ du métro, allez à l’office du tourisme 1, rue Kléber pour admirer la facade. Ensuite, direction rue Sergent Godefroy pour observer les nombreux tags qu’arborent les entrepots. Et finissez en beauté 10, rue Barbès, là où surgit la chouette colorée d’Espion.


5. Ambiance cosmopolite à Bagnolet

Ligne 3, tout le monde descend à Gallieni. Rue du Général Leclerc au croisement avec l’avenue des Roses, petit moment de recueillement devant un petit indien face à la montagne. Première à droite, première à gauche, place du Centre-Ville, on croise le portrait saisissant d’enfants sur rideau de fer. Puis rue Charles Graindorge, vision fantasmagorique d’animaux surréalistes pour arriver à la très rigolote porte de l’artiste Skio du collectif Kosmopolite.

#Kosmopolite #Skio #Bagnolet #93 #93170 #StreetArt #StreetArtBagnolet #instastreetart #instaart #instagraffiti #instagraff #2013 #BagnoletStreetArt

Une publication partagée par LalyCaps "oiseau de nuit" (@addict4life_238) le