5 îles inédites où buller au soleil

© Andrey Danilovich

28 degrés. On pourrait répéter ce chiffre en boucle toute la journée, tant la température affichée aujourd'hui goûte l'irréel. Après des semaines de temps ingrat, voici que le soleil vient enfin caresser notre frêle peau de pêche. Les terrasses sont prises d'assaut, nous n'étions pas préparés... Inutile d'activer vos neurones par cette chaleur, vous risqueriez de surchauffer. Suivez plutôt notre plan, et foncez vous prélasser au soleil sans dépenser un centime. 


Pour passer un moment de détente au milieu de la verdure, rendez-vous au port du Gros Caillou dans le 7e. Plus exactement au jardin flottant des berges de Seine Niki de Saint Phalle où l'on peut découvrir cinq îles, avec chacune sa faune et sa flore. Ces îles-jardins sont inédites. Elles sont disposées sur des barges métalliques qui ont été réalisées sur-mesure dans différents chantiers navals (Le Havre, Dieppe et Saint-Nazaire).


5 îles extraordinaires

Sur l'île aux Oiseaux, on profite d'un univers onirique, avec sa volière en partie vitrée, ses arbustes en fleurs et ses baies coloréesOn s’y pose pour sentir le temps qui passe, écouter le vent et observer les oiseaux. Les deux tiers de l’île leur sont consacrés et restent inaccessibles au public. Les volatiles y trouveront bien quelques branchages pour y faire leur nid...

Il y a ensuite l'île Prairie, avec ses herbes folles et ses fleurs des champsAu centre, un filet fait de cordages, à 70 cm au-dessus du sol. Petit vertige du citadin qui recherche les sensations du monde marin. On peut s’y allonger, ramper... Une source d’imagination certaine pour les grands enfants. Quand on a fini de jouer, on se rend sur l'île Centrale, reconnaissable à son sol minéral, qui lui donne des allures de falaise urbaineDes décrochements évoquent l’érosion de la roche et forment des gradins. Autant de petits espaces pour s’arrêter un instant... C’est là que la Seine nous semble la plus proche. On se laisse hypnotiser par la force du courant. 

Sur l'île Verger, à l'ombre des pommiers, il est temps de se reposer avec une jolie vue sur le Grand Palais... Des fleurs blanches au printemps, mais aussi une table qui semble tout droit sortie de terre. Jeu de cartes à la main, jeu d’échecs sous le bras... Vite... 

Enfin, ne reste plus que l'île aux Brumes. Et là, on vous offre le plus beau panorama sur la Seine révélé à l'aide des longues vues... Surtout, c'est ici que vous profiterez des chaises longues en bois, doubles. C'est l'instant farniente. Surtout qu'en cas de coup de chaud, on peut s'approcher des brumisateurs qui évoquent le brouillard qui se forme parfois au-dessus des ruisseaux !



Seul, en couple ou entre amis, voilà un moment de détente qu'il serait dommage de manquer !

Plus d'infos
M° Invalides, ligne 8, 13