Music Avenue, pour l’amour du groove

Accoudé à son comptoir un verre à la main, accompagné de mélomanes accoutumés, Francesco nous reçoit chez Music Avenue, histoire de discuter musique, passion, et vibrations.

Soul, funk, jazz, R’n’B, house, jungle, trap et bien plus encore : en passant les portes de Music Avenue, nous pénétrons dans le temple du groove afro-américain. « Sur un coup de tête », c’est en 1995 que Francesco, DJ et musicien professionnel, décide d’ouvrir son magasin. « Je me suis d’abord dit “cool je vais pouvoir compléter ma collection de disques”. » Francesco votre disquaire, comme il est surnommé sur Internet, est le premier du quartier. « Depuis 25 ans, Music Avenue est un drugstore musical indépendant. On y achète des disques, j’y vends du matériel, j’en répare aussi (…) Je suis très proche de mes clients, on a des relations privilégiées et uniques, un peu comme chez le coiffeur en fait. C’est intime de parler de ses goûts musicaux. »



Tout droit importés des États-Unis et des UK en majorité, les vinyles de Francesco ne sont pas choisis en fonction des ventes du top 50. « Je n’achète jamais en pensant à ce que ça pourrait me rapporter, je choisis mes disques pour coller à l’identité de Music Avenue et bien-sûr à ma clientèle. On possède entre 10 et 15 000 références. » De la réédition à l’original, Francesco met un point d’honneur à proposer des disques à 20 ou 30 euros maximum.



Avec un phrasé détendu et une voix rauque à la Joey Starr, Francesco nous confie organiser régulièrement des showcases à Music Avenue. « Je reçois des rappeurs, des jazzmen, enfin je pioche dans plein de styles différents, en gardant néanmoins toujours cette virgule noire, sonorité qu’on ne retrouve nulle part ailleurs (…) Lors de nos évènements, pas mal de labels indépendants viennent mixer, mon pote Mac Beer par exemple vient de me filer son 45 tours en collaboration avec Kool Kiss, ça promet d’être sympa. »

Ils se retrouvent généralement tous les samedis de 12h à 17h, et quand il fait beau, essaient même de se mettre dehors. « Une table, du fromage, du bon vin et c’est parti. (Rires) Après tout, la musique c’est le langage universel non ? On est heureux. » 

Music Avenue
10, rue Paul-Bert – 11e
Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 12h à 20h
www.musicavenueparis.com
Retrouvez Music Avenue sur Facebook

Fin des articles