Où manger les meilleurs bibimbaps de Paris

© iStock : deeepblue

Prends du riz, de la viande marinée, des petits légumes, des condiments, un œuf et une sauce plus ou moins épicée selon les goûts ; le tout servi dans une marmite de fonte chauffée. Cela donne le bibimpap : c’est simple, sain et c'est une véritable explosion de saveurs. J’ai découvert assez récemment que j'adorais ça, du coup un top s'impose. 


Restaurant Bibimbap

Comme son nom l'indique, on vient ici pour déguster l'un des plats coréens fétiches ! Ici tout est frais, chaque table a sa petite sonnette privée (oui oui, comme à l'hôtel) et l'ambiance est très agréable. On se régale avec une petite marmite où les émincé de courgettes, râpé de carottes, pousses de soja, épinards, champignons et œuf reposent sur un lit de riz. Et pour varier les plaisirs, il y a aussi le Ssambap, le traditionnel barbecue coréen, des raviolis frits, et même des petits financiers au thé vert. Yumi !

2, boulevard de l'Hôpital - 5e


Bulgogi

Niché dans une petite rue proche du métro Belleville, au milieu des restaurants chinois, Bulgogi est une petite cantine qui ne paye pas de mine. Cuisine délicieuse par une authentique maman coréenne avec des produits bien frais. On me chuchote même qu’ils ont le meilleur kimchi de la capitale… S’il reste de la place, on fond pour la crêpe fourrée au sucre et sa boule de glace aux haricots rouges.

12, rue Louis Bonnet - 20e


Shin Jung

Le bibimbap "dolsot" est cuit dans un pot de pierre. C’est un plat mê‚lant riz, légumes, viande et de la pâ‚te de piment rouge (gochujang). Une ribambelle de choix question viande : un bœuf mariné à la sauce soja, du porc à la sauce pimentée, du tofu frit, de la seiche pimentée, du poulet, du saumon ou du thon.

7, rue Clapeyron - 8e


Jantchi

Jantchi vous propose cinq versions de ce mets : végétarien, bœuf classique, porc épicé, poulet et fruits de mer. Les prix sont largement abordables car pour 12€ on peut déguster le bibimpap de son choix, avec une entrée au choix et du banchan (assortiment de condiments et légumes : haricots, kimchi et pousses de soja).

6, rue Thérèse - 8e


Jules et Shim

Jules et Shim est une petite cantine coréenne qui connaît un franc succès dans le 10e arrondissement. Jules et Shim sont spécialistes du bibimbap (riz vapeur et légumes frais cuisinés au sésame, végétarien ou au bœuf bulgogi, au porc épicé ou aux crevettes à la thaï). Il est accompagné de mets traditionnels coréens (chou kimchi, pajeon, kimbap…). Mais ce qu’on adore surtout, c’est pouvoir emporter notre commande dans de jolies boîtes en origami, le plus de la maison !

22, rue des Vinaigriers - 10e


Midam
 

Ce petit repère est assailli par les Coréens eux-mêmes, qui viennent s’y remémorer les saveurs de leur pays. Les deux formules proposées sont à 10,50€ et 12,50€. Après des bibimbaps en entrée, on savoure des recettes très épicées servies dans des assiettes en pierre très chaudes (attention les doigts). Une bonne adresse typique.

38, rue de Montreuil – 11e 


Ma Kitchen 

Cette cantine propose la spécialité coréenne sous une nouvelle forme, et à emporter ! On n'a donc pas la marmite de fonte chauffée, mais tous les ingrédients pour réussir ! Légumes frais et de saison viennent colorer ces lunch box audacieuses mais si bonnes. 

85, rue d'Hauteville - 10e

Fin des articles