Les meilleurs brunchs de Paris réalisés par des grands chefs

© JulietteDM

Ah les brunchs... Les foodistas sont sans cesse à la recherche du meilleur brunch de l'année, et on ne va pas se mentir, c'est un peu le moment privilégié et tant attendu du week-end ! Un moment convivial en couple, entre amis ou en famille où l'on se rassemble autour d'une table pour déguster un petit-déjeuner/ déjeuner sur le tard, quoi de mieux ? Les avocados toast et les granola bowl on ne s'en passe pas, mais si on peut innover de temps en temps, ce n'est pas de refus. Amateurs de brunchs, voici une liste qui risque fortement de vous mettre l'eau à la bouche !

Ces brunchs sont réalisés par de grands chefs et se dégustent pour la plupart dans des palaces. Un moment de gourmandise des plus jouissifs, où le talent de ces chefs cuisiniers s'étend jusqu'aux petites viennoiseries. Des buffets à volonté à ceux à la carte, chacun d'entre eux sont d'une rare qualité et le prix en vaut la chandelle. Un beau cadeau à s'offrir pour une occasion (ou pas). Petit conseil, mangez léger la veille et réservez votre dimanche après-midi : la digestion risque d'êtr lourde et il est fort agréable de rester quelques heures se prélasser dans ces lieux somptueux. 


L'Orangerie, le plus prestigieux

Après 4 ans de travaux, l’iconique Lutetia s’est refait une jeunesse et a rouvert ses portes en juillet dernier, pour ses 108 ans, au cœur de Saint-Germain-des-Prés. Les fresques originelles ont été remises au goût du jour, et l'hôtel persiste dans son style Art déco moderne. Ce Palace datant de 1910 offre à l’Orangerie un brunch gourmand, généreux et raffiné réalisé par le grand chef Benjamin Brial. Cet havre de paix baigné de lumière naturelle propose un brunch de grande qualité composé d’ingrédients organiques.

Vous aurez affaire à des assortiments de pains et de traditionnelles viennoiseries, mais aussi de fromages, yaourts et muesli, en plus d'un buffet froid comprenant charcuteries, sublimes salades de saisons, cakes salés, saumon fumé et verrine d’artichaut. Le brunch se poursuit avec un plat chaud à la carte dont le fameux burger du Lutetia au beaufort et bacon, un poisson du jour, pâte ou risotto du moment, des œufs préparés sous différentes formes ou encore une pièce de viande grillée. Ces mets salés sont suivis d’un buffet sucré d’une finesse incontestable composé de pâtisseries individuelles, de cookies, cakes marbrés maison, salades de fruits et autres surprises gourmandes.

©L'Orangerie - Le Lutetia

Les boissons chaudes et les jus de fruits frais sont à volonté. Les plats du jour changent chaque dimanche et le buffet salé comme sucré renouvelle quelques-uns de ses mets régulièrement. Une expérience gustative d’exception servie par un personnel aux petits soins !

Le plus : L’orchestre de jazz très doux et agréable qui se fond parfaitement dans l’ambiance cosy dominicale de ce brunch luxueux. 

L'Orangerie à l'hôtel le Lutetia
45, boulevard Raspail — 5e

Tous les dimanches de 12h30 à 15h30
Buffet à discrétion à 95€
Plus d'infos


Le Meurice, le plus chaleureux

Ce Palace parisien de haute renommée, ouvert en 1835 par Charles-Augustin Meurice, a été fréquenté par de nombreux artistes et esprits libres. Aujourd’hui, le Meurice conserve sa réputation et le brunch d’excellence se déguste dans un cadre somptueux inspiré du Salon de la Paix au château de Versailles. Depuis deux ans, les convives peuvent profiter d’un moment de détente et de convivialité lors de leur célèbre brunch dominical. Au menu, un spectaculaire buffet fait de mets délicieux, imaginés par Jocelyn Herland, sous la tutelle d’Alain Ducasse. La carte change au fil des saisons, et certains produits ne sont que de courte durée. On commence tranquillement par les viennoiseries alléchantes, la brioche moelleuse, les pains au seigle, aux céréales ou aux fruits qu’on tartine d’un beurre tendre et de confitures maison et on les accompagne avec le chocolat chaud pur chocolat d’Alain Ducasse.

©pmonetta

On retrouve ensuite un large panel d’une quinzaine d’entrées froides comme chaudes, avec un mélange entre charcuteries, poissons et fruits de mer, sushis, œufs mimosa ou brouillés, accompagnés de bacon grillé à la perfection et de champignons tendrement marinés. Bien sûr, salades et légumes de saison accompagnent les entrées. Une animation différente a également lieu chaque dimanche et rend le brunch encore plus original. On enchaîne sur un plat chaud raffiné à la carte, au choix entre poisson et viande (le végétarien est élaboré à la demande). On garde un peu de place pour le majestueux plateau de fromages qui n’en compte pas moins d’une vingtaine. Après une petite pause, on termine par les douceurs sucrées de Cedric Grolet, élu Meilleur pâtissier de restaurant du monde en 2018, avec de nouvelles surprises chaque dimanche. Le Meurice, c’est le luxe chaleureux, la finesse des mets savoureux, l’élégance mêlée à la gastronomie. Et voilà un beau cadeau à offrir pour les fêtes , pour lesquelles le Meurice propose des brunchs à thème !

Le plus : le coin bien-être récent, comprenant des pains et pâtisseries sans gluten et allégés en sucre, des jus détox, du granola maison et des salades de fruits.

Hotel Le Meurice 
228, Rue de Rivoli — 1er
Tous les dimanches de 12 à 14h30
Buffet à discretion à 120€
Plus d'infos


La Bauhinia, le plus asiatique 

Plongé dans cet ancien hôtel particulier du Prince Roland Bonaparte au cœur d’une ambiance royale empreinte d’influences asiatiques, ce brunch aux saveurs franco-asiatiques orchestré par le Chef Christophe Moret, éveillera vos papilles d’un bonheur gourmand incontestable. Sous l’immense verrière de style années 30 inspirée par Gustave Eiffel et le majestueux chandelier Murano du restaurant la Bauhinia, le décor aux couleurs rouge et mentholée est propice à la détente. Bien installé dans une banquette en velours rouge dans cette salle baignée de lumière, on commence par déguster une boisson chaude et un jus de fruits frais pressés au choix.

Après avoir choisi "l’entrée" servie à table, des œufs bénédicte au saumon et à la truffe noire parmi les 4 choix proposés, et commandé le plat principal (asiatique ou français), des pad thai aux crevettes et un curry lait de coco de lotte à tomber par terre, il est temps de se diriger vers le buffet salé. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas s’aventurer vers une cuisine épicée, notez que des plats plus classiques comme un risotto ou confit de canard sont aussi à la carte. 

La Bauhinia ©Rémi Dargegen

Le buffet salé se compose de différents mets avec des assortiments de charcuteries, de fromages affinés par Monsieur Lefèvre, d’entrées froides et autres salades plus ou moins exotico-thaïlandaise et même un buffet asiatique comprenant des sushis, makis et sashimis ainsi que d’autres spécialités moins populaires. Place ensuite à l’apothéose sucrée face à ce buffet de desserts innombrables réalisé par le Chef Pâtissier Michaël Bartocetti. Voici sans nul doute, un des plus beaux brunchs parisiens pour un show gastronomique d’exception dans ce lieu inscrit aux Monuments Historiques depuis 2009.

Le plus : Les animations gastronomiques qui changent chaque dimanche. Nous concernant, il s’agissait de sushis ainsi qu’un risotto crémeux aux asperges, tous deux faits sous nos yeux.

La Bauhinia à l'hôtel le Shangri-La
10, avenue d'Iéna — 16e
Tous les dimanches de 12h à 14h30
Buffet à discrétion à 108€
Plus d'infos


Le "brunch du week-end" à la Pagode de Cos, le plus classico-bourgeois

Le luxe n’a pas peur de la simplicité dans ce salon bourgeois où le rouge est de mise. Bien installé sur les banquettes rouges matelassées ou les fauteuils de soie fleurie, l’ambiance intime se marie parfaitement avec le raffinement du brunch. L’excellence est la vocation de ce lieu sous la tutelle du chef Jérome Banctel, doublement étoilé. Le brunch du Gabriel a été remplacé depuis deux mois par celui de La Pagode de Cos qui propose un brunch classique à la fois subtil et copieux.

Un esprit de créativité épicurienne dans un décor élégant d’hôtel particulier situé à quelques pas des Champs-Élysées où une délicieuse brioche pralinée maison nous attend sur la table, pour commencer le brunch. Une corbeille de viennoiseries accompagnée d’une salade de fruits frais, de pain de campagne, de beurre salé, de petites confitures et de fromages du jour, nous ouvrent l’appétit. Et après le choix des œufs et de leurs deux accompagnements présentés sans chichis (purée de tomates, avocat, champignons, bacon, saucisses au choix), vous aurez à choisir entre viande et poisson du jour en guise de plat principal. À savoir que ces options changent tous les week-ends. 

©JulietteDM

Le chariot en argent massif de pâtisseries concoctées par le chef pâtissier Adrien Salavert est d’abord à savourer avec les yeux avant d’en apprécier les délicates saveurs. Bien qu’elles changent régulièrement, la tarte au citron et le calisson au citron restent les signatures de ce brunch. La terrasse ombragée et le patio intérieur respirant l’art de vivre français nous donnent envie d’y retourner lorsqu’il sera l’heure pour le soleil de nous caresser le dos. Cette brasserie gastronomique aux boiseries dorées et à la cheminée de marbre prodigieuse inspirée de l’époque Napoléonienne, propose un brunch classique et distingué, défendant la saveur de l’authentique.

Le plus : Le brunch est disponible tous les samedis et les dimanches de 11h30 à 14h et accueille chaque semaine un duo d’artistes différent assurant l’ambiance musicale en live.

La Pagode de Cos à l'Hôtel la Réserve
42, avenue Gabriel — 8e
Les samedis et dimanches de 11h30 à 14h
À la carte à 85€
Plus d'infos


Le Mama Shelter, le plus branché

Dans une salle sombre au plafond parsemé de messages écrits à la craie, ce buffet à volonté fait gargouiller notre estomac à peine arrivé. La réputation du Mama Shelter n’est plus à faire et dans cette ambiance hypster-feutrée designée par Philippe Starck au cœur du 20e, on ne sait même pas par où commencer. Dès 12h30, les aficionados de brunch se bousculent autour de ce buffet faramineux à volonté concocté par le chef exécutif Johann Dudemaine en collaboration avec Guy Savoy, l’un des chefs les plus prestigieux de sa génération. Pour commencer, vous aurez le choix entre une quinzaine d’entrées froides composées de salades en tout genre (endives, tomates mozza, tomates feta, lentilles, taboulé, houmous) mais aussi de saumon gravlax, planches de charcuteries et de fromages. Passez ensuite aux plats chauds, où une autre quinzaine de plats vous attendent. 

©Mama Shelter

Des œufs brouillés-bacon, aux pâtes aux truffes, lasagnes, hachis parmentiers de canard, bœuf stroganoff, mini burgers, poissons du jour ou encore quiches aux légumes, il y a de quoi trouver son bonheur ! Pour les amateurs de gourmandises, nous ne doutons pas de votre excitation face à la farandole de desserts : fruits frais, viennoiseries crêpes, gaufres maisons au nutella ou à la confiture, crumble de fruits, cookies, tartelettes au chocolat, au citron, à la noix de coco, clafoutis aux cerises, brownie, tiramissu, crème brulée et j’en passe. Pas de doute votre niveau d’insuline sera au plus haut avec ces 5 pâtissiers officiels mettant tout en œuvre pour vous régaler. Un brunch d’une appétence incontestable, plus simple que les autres mais aussi plus copieux. On y va pour un moment de plaisir à partager en famille, entre amis ou en amoureux et on y passe de longues heures pour profiter au mieux du buffet dans cette décoration intérieure originale et décalée. Et surtout petit conseil, ne prévoyez pas de dîner le soir…

Le plus : Le bar à pizza et le babyfoot pour une petite partie sur les coups de 16h qui vous aidera à digérer. 

109, rue de Bagnolet — 20e
Seulement le dimanche de 12h30 à 16h30
Brunch buffet à discrétion à 44€

Plus d'infos


BB Blanche, le plus moderne

C’est au cœur du quartier Blanche, le "Nouvel-Athènes de Paris", que l’on retrouve ce brunch gourmand au 1er étage d’un nouveau club de sport, le Blanche. Une cuisine « sans privation ni contrainte, qui donne envie de se faire du bien », dont Jean Imbert, vainqueur de Top Chef et diplômé de l’Institut Paul-Bocuse est à l’origine. Le brunch à l’image d’un bento japonais, invite au partage et propose une sélection de produits frais et de saison. La carte soutient les producteurs sensibles à l’agroécologie et la permaculture, et privilégie la pêche responsable. En montant les marches de cet hôtel particulier, on s’émerveille déjà face à ce bijou architectural datant de 1901, classé Monument Historique. Trois salles se font face et l’on choisit alors entre le premier salon sous la rotonde orné de miroirs, celui plus intimiste au style Art nouveau avec ses canapés en cuir couleur camel et sa moquette fantaisie aux tons bleus, ou le salon plus vintage au papier peint façon marbre, aux lustres suspendus et au plafond parsemé de miroirs. 

 ©BB Blanche

Dans l’assiette on commence doucement avec une part de brioche pralinée et une nature au sucre pour se mettre dans le bain, accompagnées d’une boisson chaude au choix ainsi qu’un jus de fruits frais. Le "bento" arrive ensuite, avec quatre verrines de produits frais (œuf cocotte, champignons, épinards ; tartare de carottes et cecina ; poireaux vinaigrette et quinoa chèvre frais) escortées d’un toast au choix parmi le tourteau-aubergine-curry, le mimosa-avocat ou encore le tataki de bœuf-kabocha. Pour terminer, les douceurs raviront tout gourmand qui se respecte et entre le panettone façon perdu au caramel laitier et la gaufre maison au chocolat chaud et crème fouettée, les deux accompagnés d’une petite salade de fruits, notre cœur balance. Mais quel que soit votre choix, ça sera le bon ! On est sous le charme de toutes ces saveurs qui affolent notre palais et on ressort repus de ce brunch renouvelé au fil des saisons.

Le plus : La terrasse sur cours intérieure très agréable sous le soleil d’été qui ne saurait pointer le bout de son nez très bientôt. Un vrai havre de paix !

21, rue Blanche — 9e 
Seulement le dimanche de 11h30 à 16h
Brunch à la carte à 39€

Plus d'infos


Le Brach, le plus méditerranéen

Dans ce nouvel hôtel 5 étoiles du 16e arrondissement, on est d’abord agréablement surpris par l’agitation chaleureuse de la salle. Les familles s’entremêlent entre canapés et tables hautes où les grandes tables illuminées en effet marbre sont agréables à partager. Après avoir choisi une boisson chaude et un jus de fruits pressés (orange, citron, grenade ou un mix des trois), on se dirige vers le buffet à discrétion d’une richesse hors norme, concocté par le grand chef exécutif Adam Bentalha. Le comptoir affriolant de pains faits maison changeant tous les mois annonce la couleur de ce brunch hors du commun. Des plats froids, des plats chauds, des plateaux de charcuterie signés Franco Gullì, des beurres maison singuliers signés Jean Yves Bordier, de la terrine ou du pâté en croûte signés Adam Bentahla… On commence par un premier comptoir italien composé de divers types de mozzarella, de tomates cerises, d’olives et légumes marinés, suivi d’un comptoir grec et libanais où se mélangent salades grecques concombres/feta, tzatziki, labneh, moutabal, hummus et guacamole, entre autres. Les amateurs de fruits de mer seront ravis de picorer quelques huîtres, gambas, mousse et œufs de saumon à tartiner sur des blinis chauffés.

©Le Brach

Après avoir dégusté ces différents mezze en petites proportions (conseil d’ami), on se dirige vers le comptoir de plats chauds. Entre les fritures telles que samossas, petits chaussons fourrés, nems au fromage et fallafels, notre cœur balance. Mais c’était avant de découvrir les pâtes à la truffe, les aubergines à la parmigiana, l’épaule d’agneau marinée au zataar, le saumon grillé, ou même la pizza réalisée par le chef… Pour pré-terminer, on pioche dans le plateau de fromages plus qu’aguicheur. Mais la qualité incontestable de ce brunch nous pousse à nourrir notre gourmandise et on termine avec le comptoir sucré où le chef pâtissier Yann Brys nous propose des viennoiseries maison, des desserts séduisants tels que des îles flottantes, du riz au lit, un cake au citron, un atelier gaufres avec de la pâte à tartiner maison, et d’autres gourmandises. Mais encore et surtout un comptoir pâtisseries extrêmement gourmand, où tartes à la pistache, au citron, éclairs au chocolat, au caramel, rochers coco-framboise ou exotique nous font de l’œil. Bref, un brunch qui change au gré des saisons et qui vaut sincèrement le détour !

Le plus : Le show cooking où l’on voit les chefs cuisiner, conseiller, et parler aux clients ! Un vrai plaisir !

1-7, rue Jean-Richepin – 16e
Tous les dimanches de 12h à 15h
Brunch buffet à discrétion à 90 €
Plus d'infos


Le Lobby, le plus raffiné

Avenue Kléber, au cœur du 16e, se trouve le majestueux hôtel du Péninsula. D’abord charmés par la musique pop de l’orchestre et la douce voix de Vita Levina raisonnant dans la grande salle du Lobby Restaurant, nous dégustons la brioche gourmande qui nous attend sur la table, accompagnée d’un jus de fruits frais pressé au choix et d’une boisson chaude. Le buffet d’une cinquantaine de choix comprenant sucré-salé concocté par le grand Chef Christophe Raoux, chef de tous les restaurants du Peninsula, nous fait de l’œil dans cette magnifique salle de marbre ornée de dorures, d’un sol en mosaïque et de grandes baies vitrées. Il change selon les saisons et les fêtes, et s’adapte selon les produits du moment. Entre les salades fraîches de poulpe, de choux, de poisson mariné, les classiques comme la salade césar et les mini sandwichs au poulet ou au saumon, mais aussi le corner qatarien composé de houmous ou moutabal, ou celui asiatique composé de sushis, rouleaux de printemps, feuilles de vignes ou thon mi-cuit au sésame, entre autres, on a l’embarras du choix ! Tous les plats sont d’une rare finesse et d’une grande qualité.

©Le Peninsula

On n'a déjà plus faim quand il s’agit de choisir entre l’œuf cocotte signature au saumon ou au jambon, que l’on peut agrémenter de truffe (fortement conseillé). Mais on ne s’arrête pas là, un plat à la carte au choix entre viande, poisson et plat végétarien nous est proposé. On opte pour l’excellent bar en croûte à la chair fine et tendre, accompagné d’asperges vertes. Après un petit tour par le riche plateau de fromages, on se dirige vers la farandole de desserts réalisés par le chef pâtisser Dominique Costa. Le chariot de glaces et de pommes d’amour nous rappelle notre enfance. En hiver, il se transforme en chariot de bretzel, de chocolat chaud ou de noisettes grillées, un délice ! La fontaine de chocolat nous met l’eau à la bouche, sans parler des crêpes faites minute à la pâte à tartiner maison, et des mignardises en tout genre comme le cookie deux chocolats, le Paris-Brest, ou encore les boules glacées à la vanille confiture de lait ou à la pistache meringuée et fruits rouges. Le stand vegan et sans gluten plaira aux personnes suivant un régime alimentaire particulier. On finit le brunch en beauté et enchantés par cette cuisine raffinée !

Le plus : La salle enfant et le kids club tous les dimanches permettant aux parents de profiter de leur brunch dans la plus grande tranquillité. Une puéricultrice-animatrice s’occupe des jeunes.

Le Lobby à l'hôtel Peninsula
19, avenue Kléber – 16e

Tous les dimanches de 11h30 à 14h30
Brunch buffet à discrétion à 120€
Plus d'infos


Le Sens, le plus élégant

A quelques pas de la place Vendôme, le célèbre palace parisien Park Hyatt Vendôme se dresse discrètement au numéro 5 de la rue de la Paix. Passé la réception, on se dirige vers le restaurant Sens baigné d’une agréable lumière. Devant un pan de mur tapissé de miroirs se tient le fameux et majestueux buffet du Chef Jean-François Rouquette où mets divers et variés nous mettent déjà l’eau à la bouche. Pas une minute à perdre. Assiette en main, on commence à piocher à droite à gauche : on hésite entre bulots, crevettes roses du Brésil et huitres de l’étang de Thau. On plonge notre cuillère dans un onctueux houmous et on jette notre dévolu sur un sublime pâté en croûte. Nos yeux s’illuminent devant les différentes salades de quinoa, de lentilles corail façon dahl, de crevettes à l’asiatique ou encore de thon rouge mariné. On craque pour les crevettes en tempura et le saumon mi-fumé. On se délecte de toutes ces saveurs, et c’est reparti pour un deuxième tour. Puis un troisième.

©ChefRaph

On s’attarde quelques instants à contempler la salle, et vient le tour du plat. Les œufs Bénédicte nous font les yeux doux. Au moment de les déguster, un coup de couteau suffit pour que le jaune coule gentiment sur le muffin anglais légèrement croustillant, enrobé d’une délicieuse crème au beurre citronné. On plonge délicatement nos lèvres dans une coupe de champagne Laurent Perrier, et direction le buffet sucré. La farandole de desserts du chef pâtissier Jimmy Mornet nous laisse bouche bée : de la tarte aux fraises, yuzu, citronnelle, au Paris-Brest revisité à l’orange, en passant par les Finger chocolat au lait et Tonka, l’explosion de saveurs est à son comble. Les pâtisseries changent d'ailleurs au fil des semaines pour un effet de surprise garantie. On ne repart pas sans s’être servis de salade de fruits, histoire d’ôter tout sentiment de culpabilité qui se serait glissé dans nos esprits bien trop gourmands. Inutile de vous dire que l’on en ressort rassasiés, enchantés par le lieu et conquis par son personnel aux petits soins.

Le plus : La verrière, les miroirs et les orchidées créant un décor élégant et agréable pour un brunch riche en couleurs et saveurs.

Le Sens à l'hôtel Park Hyatt Vendôme
5 Rue de la Paix — 2e
Tous les dimanches de 12h30 à 15H
Brunch buffet à discrétion à 105€
Plus d'infos


Apicius, le plus gastronomique

C’est dans un petit château citadin du 8e arrondissement, que se trouve cet hôtel particulier datant de 1860. Le Jardin d’Apicius est un vrai eldorado parisien, et à l’heure où les rayons de soleil pointent (enfin) le bout de leur nez, on s’installe sur la nouvelle terrasse ouverte depuis début avril pour déguster un brunch gastronomique d’excellence, disponible depuis trois semaines seulement. Un havre de paix paradisiaque pour déguster cette prouesse culinaire de Mathieu Pacaud, chef étoilé de renommée. Mathieu Pacaud succède à Laurent Gourcuff depuis plus d’un an, et ré-enchante les classiques de la gastronomie française.

©JulietteDM

Le brunch à la carte est tout aussi prestigieux, et avant même de commencer l’expérience culinaire, on retrouve une corbeille de viennoiseries et une baguettine installées sur la table. Après un jus de fruits frais au choix et une boisson chaude, le brunch commence par une séquence "jardin" dans laquelle on retrouve un risotto de légumes aux girolles, une burrata accompagnée de petits pois, un œuf mimosa, un velouté de jeunes carottes au curry et une salade de pommes de terre au caviar. On enchaîne avec la "mer" et la daurade en fin carpaccio suivie de ravioles de homard et de bulots à l’amande douce. Côté "pâturage", on apprécie particulièrement le foie gras de canard et la brochette de bœuf avec sa sauce béarnaise couleur rosée. Le chèvre frais au miel de sureau accompagné de mesclun de saison précédant les gourmandises sucrées et glacées est d’une rare originalité. On est charmé par la délicate présentation des plats, la vaisselle unique et spécifique au brunch. Le service à table permet de passer un dimanche midi relaxant et de savourer à sa juste valeur ce moment de qualité gastronomique au cœur d’un écrin de verdure bucolique.

Le plus : Le cadre bucolique unique en son genre et sa terrasse exclusive.

Apicius
20, rue d'Artois – 8e
Tous les samedis et dimanches de 11h30 à 16h30
Brunch à la carte et à discrétion à partir de 95 €, hors boissons
Plus d'infos

86 champs, le plus sucré

On ne présente plus le chef pâtissier-chocolatier de haute renommée Pierre Hermé, ni même la maison l’Occitane, offrant le meilleur de la Provence à travers ses produits cosmétiques suivant les principes de l’aromathérapie et de la phytothérapie. Les deux Maisons ont décidé de s’allier pour lancer une collection basée sur des fragrances imaginées par Pierre Hermé et a ainsi inspiré un nouveau lieu et une nouvelle cuisine, au 86 avenue des Champs Elysées. Tous les dimanches un brunch qui est plus de l'ordre du petit-déjeuner vous attend, au cœur de ce temple de douceur, de chaleur et de lumière, et mieux vaut être un bec sucré pour l’apprécier à sa juste valeur. On commence par un jus de fruits frais ou un jus detox, suivi d’une boisson chaude au choix.

©JulietteDM

On continue avec une corbeille de mini viennoiseries composée d’un croissant au beurre inégalable, un croissant Isapahan garni à la pâte d’amande à la rose et à la compote de framboises et de litchis et d’un pain au chocolat Gianduja. On enchaine avec une ficelle accompagnée de beurre demi sel et de confitures Pierre Hermé à l’ispahan, satine, fraise ou encore abricot à la vanille. Seul regret : le plat principal bien trop peu élaboré. On choisit un oeuf fermier cuit de la manière que l’on souhaite, accompagné de bacon grillé ou jambon de bœuf pour les œufs au plat ou brouillés. On termine avec un assortiment de macarons exclusifs en accord avec les parfums l’Occitane, comme celui au miel-mandarine ou encore celui à la rhubarbe-cassis, qui changent environ tous les six mois. Une nouvelle recette de macaron à la framboise-matcha sort justement aujourd’hui et il promet d’être extrêmement gourmand. 

Le plus : Pour avoir la chance de déguster l’incroyable pain perdu au caramel beurre salé, il faut venir entre 10h et 12h, au-delà de ces horaires, il n’est plus à la carte. A partir de 12h, les plats à la carte sont également disponibles si vous souhaitez partager un plat salé en plus du brunch un peu trop sucré... 

86 champs
86 avenue des Champs Elysées — 8e
Tous les dimanches de 10h à 15h
Brunch à la carte à 49€
Plus d'infos

Fin des articles

Paramètres des cookies