XYstories, le spot 2.0 qui raconte les plans cul de notre génération

XYstories, c’est le nouveau spot 2.0 qui laisse la parole à ceux qui ont envie de parler de sexe, sans complexe. Cette boîte de Pandore de la sexualité a pour objectif de démocratiser la connaissance sur le sujet pour que notre génération puisse mieux s'épanouir niveau cul. 


Lever le voile sur des sujets cruciaux de la sexualité, en cassant les préjugés, voilà ce que souhaitent Melchior et Cléa, à l'origine du concept. Jugeant encore trop difficile de trouver de l’information non porno-érotique sur Internet, les deux jeunes entrepreneurs veulent offrir à notre génération une plateforme où le sexe n'est pas tabou. Harcèlement sexuel, bisexualité, godemichet, accouchement... ici, il n'y a aucune limite. Pour Melchior, l'idée est venue assez naturellement, après avoir vécu une sorte d'épiphanie sexuelle.

« Je suis tombé un jour sur un recueil de témoignages de femmes qui parlaient d’orgasmes, de plaisir, de leur corps, du point G, du prince charmant, des bruits, des odeurs, des relations humaines, etc. Ça a clairement changé ma sexualité, je comprenais plus les meufs, j’avais plus envie de ma meuf et de lui faire plaisir, c’est à partir de ce moment que j’ai vraiment kiffé faire les cunni. Cette idée de partager des témoignages sur la vie sexuelle des gens a commencé à germer dans ma tête et le projet a pris sa forme actuelle il y a 6 mois au moment du SexTechLab, premier hackaton du sexe organisé à l’Ecole 42 en mai 2017 », nous raconte-t-il.  

Sous la forme de stories (comme VDM), ou dans une foire aux questions, les témoignages vont du touchant à l'émouvant, du coquin au marrant. L’éjaculation précoce, la prostate, le consentement, la maternité... les articles plus informatifs sont rédigés par des experts. Pas de blabla. 

« Les millenials se posent beaucoup de questions sur leur sexualité ; et il est parfois difficile de trouver des réponses fiables sur Internet », explique Cléa. Pour les aider, ils font appel à Jacques Waynberg, médecin, sexologue, psychothérapeute et criminologue, fort de ses 60 ans d'expérience. « Des sexologues, blogueur.euses et journalistes décortiquent des sujets importants ou plus légers de la sexualité. Et nous-mêmes, on écrit à partir de nos enquêtes en ligne et de nos ressentis/vécus. » A la fois encyclopédie du sexe et lieu de partage d'une nouvelle génération, en somme ! 

Dernière enquête en date, celle sur le cunnilungus. Et ce super rapport détaillé du sondage réalisé sur 1400 femmes.  

Pour Cléa, l'envie est surtout le partage d'expérience. « De l’expérience des autres on apprend à comprendre sa sexualité et celles des autres, à mieux s’accepter en voyant que les autres se posent les mêmes questions ! On espère que nos lecteurs kifferont plus au lit après avoir lu des centaines et des centaines de témoignages. Plus les gens seront heureux au lit moins ils seront aigris. »

Leur histoire de cul la plus folle 

La plus mémorable, c'était sur un Yacht, lors d'une soirée plutôt arrosée. Coke, ecsta. et j'en passe. JE SUIS TORCHÉ.

JE FINIS DANS LA CABINE AVEC L'UNE DES FILLES, ELLE AVAIT UNE DE SES PAIRES DE NICHONS PUTAIN ! J'VOUS ADORE LES FEMMES ! UNE TIGRESSE PUTAIN. C'EST PAS SI ELLE AURAIT MIEUX JOUÉ DANS LE RÔLE DE CATWOMAN. BREF.

Elle me dit un moment : "BAISE-MOI PLUS FORT" !

Me sentant pousser des ailes, j'ai complètement grillé mes neurones, j'ai vrillé comme un sale fou. J'ai hurlé comme un guerrier viking l'aurait fait à l'époque.

Je me suis exécuté. Je suis sorti du lit, en prenant un élan de 2m environs, les yeux injecté de sang, complètement défoncé à la coke, bourré comme jamais, une seule idée fuse dans mon esprit : JE SUIS TON MARTEAU-PIQUEUR, ET JE VAIS EXAUCER TON VOEUX MA BELLE. OARRRH.

Oui, j'ai vraiment fait, "OEARRRRH !". 

Idiot comme je suis, je me rue comme un mange-mort sur elle, en annonçant "CHAUD DEVANT". Elle hurle. Elle hurle aussi fort qu'une femme à l'accouchement. HORRIFIÉE PAR LA SCÈNE. J'AVAIS UNE EQUERRE A LA PLACE DE LA BITE. 

Oui, ma bite viens de louper la sortie d'autoroute. Elle a tapé contre ses grosses fesses bien fermes que j'idôlatre encore. Je finis à l'hosto.

Résultat des courses : je me suis pété la bite. Ouais, j'aurais jamais cru ça possible.

GROS FAIL.

Leur histoire de cul coup de cœur

Déjà, c’est pas Médor qui lèche ta meuf, c’est toi. Donc évite les gros coups de langue *slurp slurp*… Sérieux, c’est pas un magnum chocolat la dame. Explore ! Le clitoris c’est super, mais il va pas fondre, tu peux y retourner plus tard… Passe ta langue un peu partout, suçotte ses lèvres, embrasse l’intérieur de ses cuisses, fais naître le désir lentement pour que -quand tu iras vraiment au fond des choses- ce soit l’apothéose ! Et puis je vais même te dire un truc, en plus de ta langue, t’as 10 doigts ma gueule.

Y a pas de règle universelle, c’est ta partenaire qui sait le mieux. Certaines aiment une langue dur, d’autre préféreront de petits coups de langue délicats, des petits cercles… Tout le plaisir est là, apprendre à la connaitre, à lui faire du bien. C’est en vous apprivoisant qu’ensemble, vous deviendrez unique au monde. Comme disait le renard dans le petit prince (probablement un super coup) « Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à 100.000 renards. Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. »

Ecoute pas un mec derrière son clavier, sors, couche et muscle toi la langue !

Prêts à témoigner ? 

Affaire à suivre... 

www.xystories.com

Fin des articles