Pépite : la meilleure brioche farcie chinoise de Belleville

J’adore la bouffe chinoise mais j’en avais un peu ras les nouilles du sempiternel combo rouleau de printemps-boeuf basilic. Heureusement pour moi, mon directeur artistique m'a filé l’adresse d’une cantine qui ne se cantonne pas au riz cantonnais et qui fait découvrir une autre cuisine chinoise… On vous a chiné le plan.

Alors ok, la devanture ne casse peut-être pas des briques, elle ressemble à n’importe quel chinois de Paname, mais de ça on s’en fout, car ici, la cuisine envoie grave du pâté (impérial). Et puis, c’est une véritable institution, le truc existe depuis 1992. L’empereur des lieux s’appelle Alex. Son kif à lui, c’est d’en mettre plein les papilles aux péquins moyens que nous sommes.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Charlotte Buchet (@love_food_paris) le

Mais au fait Alex, Wenzhou, c’est qui, c’est quoi ? C’est le prénom d’une de tes concubines ?

Mais non, Wenzhou, c’est une petite ville située à 500 kilomètres au sud de Shanghai, dans le sud-est de la Chine, juste en face de Taïwan. Mes parents ont monté ce resto parce qu’il y avait beaucoup de Chinois qui habitaient le quartier. Ça leur permettait de retrouver les saveurs du pays. 

Ok Alex, je vois qu’il y a autant de chinois que français, c’est toujours un signe qui ne trompe pas. Bon, qu’est-ce qu’on mange chez toi ?

On fait surtout de la cuisine familiale. Il y a des soupes de raviolis, des soupes de nouilles. Elles sont toutes très copieuses et les prix oscillent aux alentours de 6 euros. On trouve aussi des spécialités plus atypiques comme des tripes sautées aux carrés de sang, des anguilles sautées, des salades de méduses, du crabe bleu cru avec une sauce soja vinaigrée et un peu sucrée ou encore de la seiche sautée au céleri. Les végétariens ne sont pas oubliés avec les raviolis céleri/gingembre et les aubergines sautées à l’ail.  Et le tout est, bien entendu, fait maison. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par foodhere (@foodhere.fr) le

J’en veux, j’en salive d’avance. Alex, permets-moi juste de reprendre le mic 2 secondes et de faire une petite cace-dédi à tes brioches (aussi appelé baos), parce qu’elles claquent ces brioches

Pour 1 euro seulement, on peux s’envoyer une brioche faite avec amour. Elle est cuite à la vapeur puis légèrement grillée. Et à l’intérieur, il y a une délicieuse farce de porc haché. Arrosée de Tsingtao, c’est vachement meilleur qu’un verre de rouge/jambon beurre. Yo.

Allez zou, filez tous vous faire plaiz’ Chez Alex. Un resto qui ne manque pas d’idé… ogrammes. Pour l'anecdote, c'est ici que nous faisions nos dejeuners post-bouclage, il y a 10 ans dejà !

Chez Alex
24, rue de Belleville - 20e
Tél. : 01 46 36 56 33

Fin des articles