Terroirs d’Avenir, à la ville comme à la campagne !

La charcuterie et le primeur fromager de la rue Jean-Pierre-Timbaud font le bonheur des habitants du quartier. Enivrés par les effluves qui émanent des produits frais, nous nous sommes entretenus avec Samuel, co-fondateur des magasins Terroirs d’Avenir.

« Le mot durable est employé à toutes les sauces mais ne veut plus dire grand-chose. Nous tentons d’y remettre un sens tout en restant cohérents. » En 2008, Samuel ouvre une première adresse avec son ami et associé Alexandre. « 12 ans plus tard, Terroirs d’Avenir, c’est 10 magasins répartis sur quatre rues. Des boucheries, boulangeries, poissonneries, épiceries… On vient d’ailleurs d’en ouvrir une à Montreuil, non pas pour viser le Grand Paris mais parce qu’on s’installe dans des quartiers qui nous plaisent, qu’on connaît et où on ressent un bon feeling. »



Gens du quartier ou foodies invétérés prêts à traverser la capitale en quête de produits de qualité, Terroirs d’Avenir séduit partout pour son sourcing pointu. « Qu’il s’agisse de viandes, fruits, légumes, poissons ou produits laitiers, nous apportons une grande attention à la production. Tous les producteurs avec qui nous travaillons sont actifs et militants pour la biodiversité.

Leurs animaux sont nourris à l’herbe majoritairement, les pêcheurs n’utilisent que des petits bateaux et respectent les cycles naturels des poissons. Ce n’est pas pour autant que ça coûtera plus cher qu’ailleurs, nous pratiquons des prix justes. Les producteurs fixent leurs tarifs et nous appliquons une marge qui nous permet de financer nos projets pour continuer. Nous savons très bien que nous ne finirons pas milliardaires avec Terroirs d’Avenir, et ce n’est dans tous les cas pas notre but. »



L’objectif premier de Samuel et ses équipes est de proposer une vision nouvelle de la consommation, même pour des Parisiens souvent blasés de tout. « L’idéal serait bien sûr qu’on vive tous à la campagne avec nos potagers à portée de main, mais du moment qu’on vit à Paris et que nous sommes fatalement obligés de nous nourrir tous les jours, autant le faire de manière responsable. » Un challenge donc pour les citadins mais « s’il y a bien une chose pour laquelle nos clients poussent une première fois nos portes et décident de revenir, c’est pour notre accompagnement. Aucun membre du staff ne s’arrête à la vente du produit, mais conseille le consommateur vers la bonne cuisson, la bonne préparation, et les accompagnements… ».

Bref, vous l’aurez compris, Terroirs d’Avenir est la bonne adresse à fréquenter si l’on veut manger bien, et sain.

Terroirs d’Avenir
71 et 84, rue Jean-Pierre-Timbaud – 11e
Du mardi au samedi de 9h30 à 20h
Les dimanches de 9h30 à 13h30
www.terroirs-avenir.fr

Fin des articles