La pépite de la semaine : Jah Jah by Le Tricycle, la cantine rasta du moment

Si tu es vegan et blasé, si tu en as ras le bol justement des restaurants sans viande et sans âme, cours vite chez Jah Jah by le Tricycle. Déjà, tu économises un billet direction la Jamaïque. Et au 11, rue des Petites-Écuries, dans le 10e, derrière les cagettes de fruits et légumes frais, les équipes t'accompagnent pour un décollage immédiat.


Ici, pas de basses flagorneries pour une ambiance cantine conviviale et sans chichis. Les tables sont colorées, les verres simples et les couverts et baguettes dans un pot. Sur les murs, des drapeaux striés de noir, jaune et vert et des portraits de Bob Marley, dans un flow de musique du monde. Pour continuer le trip, avec un peu de chance, dans la salle vaste et lumineuse tu seras assis dans les grands fauteuils comme Haïlé Sélassié 1er, le fondateur du rastafarisme. 

Quand t’es juste trop fière d’avoir la meilleure place du resto pour un dîner improvisé avec la meilleure des copines sportives 🏋🏽‍♀ï¸ÂðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂ’ªâ¤ï¸Â - Best #vegan #buddhabowl in Paris ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂŒ±ðŸ ðŸ¥¦ðŸšðŸ¥Â‘😋 #latergram @letricycle

Une publication partagée par @ manon_maheo le

Tu l'auras compris, presque tout se joue dans l'assiette. Au menu, des légumes aux influences créoles, des smoothies frais, des plats afro-vegan : sans colorants ni conservateurs et même gluten free. On pioche dans les snacks à 5€ (patates douces ou bananes plantain rôties, sauce avocat, chimichurri), on savoure les bowls chauds, froids ou crus du jour à 13€ avec des wings de chou-fleur et pour les gourmets le burger vegan ou les raw-rolls.

Comme tu as déjà entendu parler des fameux veggie dog ébouriffés (brioche et oignons frits) du Tricycle, passons directement à l'essentiel, les desserts. Pour finir sur une note sucrée, on craque sur le carrot cake patate douce et son glaçage coco à 6€. Aussi beau à l'extérieur que bon à l'intérieur.

Hier a eu lieu une grande manifestation pour les animaux et je peux vous dire que c'était super 🙏🏼 voir autant de gens mobilisés pour cette cause a fait chaud au cœur, et ça montre que le combat est rude, mais que les gens sont davantage sensibilisés et c'est vraiment important ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂ’š On a passé une très bonne journée , et on a très bien mangé aussi ! (Ici un gâteau à la patate douce 🍠, noix de coco ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂŒ´ et café ☕ï¸Â + un burger avec pommes de terre grenailles avant, une TUERIE!!!) Contente d'avoir pu voir @le.chat.vegan rapidement aussi ! Et quelques autres personnes. C'était vraiment bien @flambou90 , @liliwong82 , @floriantdk ðŸÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂ’š Avec @flambou90 nous avons mangé un wrap chez @paulette_in_the_truck le midi et je ne peux que recommander! Puis le soir, nous avons été chez jah jah by @letricycle est c'était excellent aussi , avec un accueil formidable 🙏🏼

Une publication partagée par Aurore (@aurored9) le

Mais Jah Jah le Tricycle, c'est aussi un tandem de créatifs. Coralie Jouhier et Daqui Gomis, en couple dans la vraie vie, n'en sont pas à leur coup d'essai. Après avoir vendu leurs hot-dogs végétaliens en triporteur, ils ont lancé une ligne de fringues chics mêlant modernisme et influences japonaises.

Regram @paradisdaqui

Une publication partagée par Coralie Tricycle team (@coraliekory) le

On aime aussi graviter autour du Jah Jah by le Tricycle car la joyeuse bande organise des évènements annexes (débats et expos) autour du veganisme et du mouvement ital. "Ital is vital", un slogan que l'on comprend mieux grâce au Jah Jah.

"Jah Jah don't leave me", disait la chanson. Rassure-toi, le duo du Tricycle ne t'abandonnera pas, foi de rasta.


Jah Jah by le Tricycle
11, rue des Petites-Écuries – 10e
Tél. : 01 46 27 38 03

Fin des articles