Paris : Les plus belles expositions du mois de décembre

Tout doit disparaître au CENTQUATRE-PARIS © JM Donnat

Le compte à rebours des préparatifs de Noël a commencé, et comme chaque année, on a décidé d'esquiver les centres commerciaux bondés pour profiter du calme des musées. Au programme en décembre : une réflexion sur les pratiques de consommation (pile poil dans la bonne période) au 104, un décloisonnement de l'histoire au Palais de Tokyo, une ode au banquet à la française à la Cité des Sciences et de l'industrie... Suivez le guide ! 


Banquet à la Cité des sciences et de l’industrie

Tous nos sens sont en fête avec l’exposition Banquet à la Cité des sciences et de l’industrie ! L’exposition Banquet a ouvert ses portes le mardi 16 novembre à la Cité des sciences et de l’industrie. C’est une expérience haute en goût et en couleur accessible pour les passionnés de cuisine comme pour les petits chefs ! Comme un pied de nez à la perte d’odorat et de gout provoqué par le COVID, l’exposition Banquet célèbre la gastronomie et l’explosion des sens qu’elle provoque. Parfait mélange entre science et performance artistique cette exposition immersive explore toutes les ressources de la gastronomie. En mêlant l’utile à l’agréable cette exposition est un incontournable de cet hiver. Elle vous montre la cuisine comme vous ne l’aviez jamais vu. Il ne vous reste plus qu’à passer à table !

Banquet
Cité des sciences et de l’industrie
30, avenue Corentin-Cariou – 19e
Du 16 novembre 2021 au 7 août 2022

Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Plus d'infos

Au Palais des Beaux-Arts, un laboratoire expérimental mêle quatre expositions

On ne ratera pas l’expo des étudiants et commissaires de la filière « Artistes & Métiers de l’exposition » des Beaux-Arts de Paris. Au programme, quatre expositions : Ce n’est pas une menace, c’est une promesse, autour d’un fanzine. La Pelure du héros moderne, une bien belle exposition sur la fringue. Points. la première expo qui célèbre l’art de la broderie. Dans Répliques Japonisme 2021 tout est dans le « 2021 », c’est une merveilleuse actualisation de 24 estampes japonaises. Un mélange d’expositions haut en couleur qui allie patrimoine et contemporain. Le vernissage de l’exposition se déroulera le mercredi 8 décembre 2021 de 18h à 21h.

Le Théâtre des Expositions - Acte 2
Palais des Beaux-Arts
13, quai Malaquais - 6e
Du 9 décembre 2021 au 8 janvier 2022
Plus d'infos

À la Fondation Pernod Ricard, une carte Blanche à Blandine Rinkel

Comment résister à l’appel sauvage de Blandine Rinkel ? Cette soirée mémorable organisée par la Fondation Pernod Picard aura lieu le jeudi 16 décembre 2021 de 19h00 à 22h30. La soirée se veut un mélange assumé de différents arts : la musique avec la chanteuse La Chica, mystique chanteuse vénézuélienne et Pierõ auteur compositeur-interprète-argentin, la littérature avec la lecture du livre Croire aux fauves de Nastassja Martin. Une pause tropicale nécessaire dans cet hiver glacé. Ps. Profitez-en aussi pour découvrir l'exposition Histoires d’abstraction 

L’appel sauvage - Carte blanche à Blandine Rinkel
Fondation Pernod Ricard

1, cours Paul Ricard- 8e
Le 16 décembre 2021 de 19h00 à 22h30
Réservation indispensable
Plus d'infos

Une réflexion sur les pratiques de consommation au 104

L'exposition TOUT DOIT DISPARAITRE au CENTQUATRE nous fait réfléchir avec humour sur nos pratiques de consommation. Après sa merveilleuse exposition sur les arts numériques, le CENTQUATRE revient avec une nouvelle exposition TOUT DOIT DISPARAITRE, Regard sur la société de consommation. On fonce au vernissage gratuit le samedi 11 décembre 2021 à partir de 14h. On y voit une sélection de la collection d’images de l’artiste et éditeur Jean-Marie Donat : mélange entre le noir et blanc et les joyeuses couleurs acidulés des premiers clichés en couleur. Une collection de photographies qui nous fait sourire en même temps qu’elle nous fait réfléchir sur nos pratiques de consommation. Elle témoigne de l’avènement de la consommation de masse qui va de paire avec la naissance d’une société du spectacle. Ca tombe à pic pour les fêtes de fin d’année !

 
© JM Donat

TOUT DOIT DISPARAITRE
Le CENTQUATRE-PARIS

5, rue Curial – 19e
Du 11 décembre 2021 au 30 janvier 2022
Plus d'infos

Au Palais de Tokyo, des flux de libération, d'échanges et de rêves lucides

Six Continents ou plus, c'est le nom de la toute nouvelle saison artistique qui s'ouvre au Palais de Tokyo. Elle accueille une série d'expositions articulées autour d'Ubuntu, un rêve lucide, qui appelle "à la révolte, mais aussi à la sagesse et à la réparation", curatée par Marie-Ann Yemsi (commissaire invitée à Art Paris Art Fair au Grand Palais en 2017 et à Africa Now aux Galeries Lafayette la même année). Autour de cette expo, donc, on retrouve Keep the fire burning (gadé difé limé) de Jay Ramier, considéré comme pionnier du hip-hop hexagonal, sans titre (territoire originel) de Jonathan Jones qui s’intéresse au transport colonial, au commerce et à l’acclimatation de plantes, animaux et objets d’origine australienne, ainsi qu’à la colonisation des connaissances Aborigènes qui leur sont associées. L'expression des corps et les constructions des identités dans les contre-cultures urbaines sont à l'honneur dans l'exposition d'Aïda Bruyère, jeune artiste française ayant grandi au Mali qui signe Never Again, une installation en forme de boîte de nuit désaffectée. L'histoire de l'art euro-centrée est mise de côté dans New Power, de Maxwell Alexandre, né à Rocinhamet - l'une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro - met en lumière les cultures afro-brésiliennes. Enfin, la rétrospective Sarah Maldoror : Cinéma Tricontinental est la première expo consacrée à la réalisatrice, pionnière du cinéma africain et revendicatrice d'un cinéma révolutionnaire et décolonial, résolument anti-raciste.

Six Continents ou plus
Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson - 16e
Du 26 novembre 2021 au 20 mars 2022
Plus d'infos

Le Festival du Merveilleux au Musée des Arts Forains

Elles fêtent leur centenaire mais n'ont pas pris une ride : les années folles sont à l'honneur au Musée des Arts Forains, qui injectent une dose de féérie supplémentaire à la période de Noël, ambiance Joséphine Baker et Gatsby le Magnifique. Tout au long de la journée se succèdent danseurs de claquettes, musiciens, marionnettes, musiques mécaniques, ballet d’automates et illusion d’optique. Pendant le festival, le musée donne accès à plusieurs de ses attractions stars et manèges plus que centenaires.

Festival du Merveilleux
Les Pavillons de Bercy - Musée des Arts Forains
53 avenue des Terroirs de France - 12e 
Du 26 décembre 2021 au 2 janvier 2022 (ouvert le 1er janvier)

De 10h à 18h (dernière entrée à 17h30)
Pas de visites guidées – Déambulation libre
Plus d'infos

Une approche pédagogique et ludique de la Première Guerre mondiale au Musée de la Grande Guerre de Meaux

C’est le plus grand musée d’Europe dédié à la Première Guerre mondiale (1914-1918). Inauguré le 11 novembre 2011, le musée de la Grande Guerre de Meaux a fêté son 10e anniversaire le 11 novembre.
Pour l’occasion, un nouveau parcours sonore vous emmène gratuitement dans les collections permanentes à travers l’histoire « Ernest et Angèle ».
Et pour les enfants, des livrets-jeux gratuits permettent de découvrir l’histoire de la Première Guerre mondiale avec les animaux « Bêtes de guerre » pour les 8-10 ans et « dans les pas d’Oscar » pour les 5-7 ans.
Deux expositions temporaires sont à découvrir actuellement : « 10 ans de dons »  et « Georges Bruyer – Graver la guerre » (jusqu’au 3 janvier 2022).

Le Musée de la Grande Guerre de Meaux
Rue Lazare Ponticelli ­‑ 77100 Meaux
À 30 minutes de Paris par la Gare de l’Est
Plus d’infos

Une déferlante d'influences pop à la galerie Artistik Rezo

Du 26 novembre au 22 décembre, on ramène nos petites fraises à la galerie Artistik Rezo pour y découvrir les oeuvres pop et colorées de Tim Zdey. Deux ans après « Intuition », sa dernière expo Parisienne, l’artiste revient pour un show haut en couleur avec des formes géométriques XXL - la patte du graffeur - aux influences d'art moderne et du mouvement Opart. Cette exposition fait également écho aux séries de fresques peintes avec l’association Artivista à travers le monde pour créer du lien social au coeur de quartiers défavorisés et y apporter de la joie grâce à d’immenses fresques participatives & colorfull.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ??? ???? (@timzdey)

Tim Zdey
Galerie Artistik Rezo
14, rue Alexandre Dumas – 11e

Du 26 novembre au 22 décembre 2021
Du lundi au jeudi de 10h à 19h, le vendredi de 10h à 18h, le samedi de 13h à 18h
Plus d'infos

Fin des articles