Le monde animal s’invite à la Fondation Cartier

Avis aux amis des bêtes et de la nature ! La Fondation Cartier pour l’art Contemporain présente Le Grand Orchestre des animaux, inspiré par Bernie Krause, musicien et bioacousticien américain. Grâce à leurs oeuvres, des artistes du monde entier nous plongent dans une méditation esthétique à la fois sonore et visuelle, autour d’un monde animal de plus en plus menacé.

 

 

Vous avez probablement déjà entendu l’une de ses compositions dans les films Rosemary’s Baby de Roman Polanski, ou Apocalypse Now de Coppola. Mais en plus des musiques de films, la plus grande passion de Bernie Krause à rapport au bruit que font les animaux. Pendant plus de 40 ans, l'artiste au multiple talents a collecté près de 5000 heures d’enregistrements sonores d’habitats naturels sauvages, terrestres et marins. Son approche ? Contempler le monde naturel en poète, écouter les vocalisations des animaux en musicien, et les étudier en scientifique.

Il parvient à révéler la beauté, la diversité et la complexité des langues des animaux sauvages, de plus en plus réduits au silence par le vacarme des activités humaines. Il nous implore d’écouter ces voix du monde vivant avant qu’elles disparaissent… Il est une inspiration pour cette exposition.

 

 

L’exposition s’articule autour de deux composante : l’une visuelle et l’autre sonore. Une scénographie de briques en terre cuite englobe le jardin et les espaces intérieurs du bâtiment de Jean Nouvel, reproduisant la configuration d’un orchestre symphonique. Un dessin de 18 mètres de long a été spécialement créé par l’artiste Chinois Cai Guo-Qiang, représentant les animaux sauvages de toutes espèces réunis autour d’un point d’eau. On retrouve aussi de saisissantes et étranges images prises avec des « pièges photographiques », exposées pour la première fois en dehors du Japon. 

 

Le Grand Orchestre des animaux
2 juillet - 8 janvier 2017
Fondation Cartier pour l'art contemporain
261 Boulevard Raspail - 14e

Fin des articles