Chez Poupette, le nouveau refuge gourmand

Quand on pose un pied dans ce nouveau resto du 17e, on est immédiatement happé par l’atmosphère singulière des lieux. Papier peint flamant rose, délicate vaisselle en porcelaine, plantes luxuriantes, comptoir en zinc : à mi-chemin entre le resto rétro réconfortant et le bistrot moderne branché. 

En ouvrant Chez Poupette l’été dernier, Garry souhaitait créer un lieu de vie convivial où les gens viennent déguster une cuisine simple, efficace et faite maison bien sûr ! Cet entrepreneur au grain de folie voulait aussi rendre hommage à sa mère en baptisant l’établissement Chez Poupette. D’ailleurs, les photos en noir et blanc disposées au mur lui laissent une place de choix. 

poupette bistrot paris proprietaires

Tous ces petits détails attisent gentiment notre curiosité. Nos sens s’agitent et nos papilles se mettent à frétiller. Chez Poupette, on sert une cuisine traditionnelle avec une petite note d’originalité : on déguste une merveilleuse côte de bœuf pour deux avec un petit pot de béarnaise et des légumes braisés à tomber. 

poupette bistrot paris cote de boeuf

Derrière les fourneaux, Vincent nous confirme son addiction pour les aubergines, le butternut et autres délices verdoyants. D’ailleurs, tous les midis, la soupe du jour est à l’ardoise. On a craqué pour un velouté de poireaux et de navets, relevé d’une pincée de piment d'Espelette. 

Pour le déjeuner, on profite du menu à 14,90€. A la carte, la jolie sélection d’entrées nous incite fortement à venir picorer avec les copains : rillettes de sardine du chef, pan con tomate et jambon Serrano, huîtres de Saint-Vaast… Et côté plats, les envies sont aussi nombreuses que savoureuses : ceviche de cabillaud, welsh typique du Nord, ou tartare de saumon à la japonaise avec ses tagliatelles de légumes (à tomber). L’assaisonnement est juste parfait, c’est gourmand et résolument bien exécuté. Pour accompagner le tout, on peut compter sur le tenancier, Bordelais d’origine. Vin naturel, bio, costaud, vegan, fruité : il y a de quoi faire. Au bar, un habitué sirote son Ricard : ici, c’est un vrai troquet de quartier. 

poupette bistrot paris bruschetta

Steve, aux commandes du comptoir, béret bien enfoncé sur la tête, claque la bise aux figures du coin. Et si tu veux nourrir ton imaginaire, Chez Poupette, on expose aussi. Tu peux même acheter des tableaux. Dans ce resto, on se sent comme dans une maison familiale, on mange bien, on discute, on échange et on se nourrit l’âme et les sens.


Chez Poupette
20, rue Biot, 17e
01 44 71 94 37
Du lundi au samedi : 11h30-02h
www.chez-poupette.fr
Retrouvez Chez Poupette sur Facebook et Instagram

Fin des articles