Un festival fait le tour de la France avec un golem géant pour l’accompagner

De février à avril, le festival Exoria parcourt les routes de France pour son festival itinérant qui fera étape dans sept villes françaises. Les grands noms de la dub et de la trance font partie de la programmation… mais aussi un golem géant.


Exoria
est un festival de dub et de trance fondé par une association lyonnaise, Vibes, qui part diffuser sa bonne parole sur les routes de France de février à avril, dans sept villes françaises. Si les trois premières éditions (Audincourt, Mâcon et Joyeuse) sont d’ores et déjà terminées - et se sont déroulées à guichets fermés -, les suivantes, elles, n’ont pas encore eu lieu.


Le festival, en appui avec les communautés locales amatrices de trance et de dub, fera donc étape à La Tannerie (Bourg-en-Bresse) le 9 février, à L’autre Canal (Nancy) le 17 mars, puis partira un peu plus au sud en investissant le Cabaret Aléatoire (Marseille) le 24 mars et le festival Reperkusound (le 31 mars), avant d’atteindre La Rodia (Besançon) le 6 avril et Le Dièze (Montpellier) le 20 avril. Finalement, l’étape ultime se déroulera au Plan (Ris-Orangis) le 19 mai. Au niveau de la programmation, la scène locale côtoiera les grands noms de la trance et de la dub, à l’instar de Rakoon, Tetra Hydro K ou Weeding Dub.



Mais ce qui nous a surtout interloqués, c’est leur concept de scénographie, réalisée par l’Octopus, également membre de l’association. Constatez par vous-mêmes : un dispositif vidéo sera retransmis sur un énorme golem entièrement recouvert de peinture UV, de deux mètres de long et de trois mètres de haut. Une machine à fumée sera dissimulée dans sa bouche et la peinture UV réagira à la lumière. Bref, une petite performance scénographique - et surtout une sacré galère à transporter.