Tropicalia : la plus grande serre tropicale du monde va être construite en France

Cela fait quelques années déjà que nous vous présentions ce projet gargantuesque à Rang-du-Fliers, dans le Pas-de-Calais. Tropicalia se veut être la plus grande serre géante tropicale du monde. Lancé depuis 2016, le projet fait face à de nombreuses polémiques : non sens écologique pour certains, jardin d'Eden pour d'autres. On fait le point sur ce l'avancée de Tropicalia ici.

Annoncée avec une ouverture en 2021, la serre Tropicalia n'est pourtant toujours pas sortie de terre. Son inventeur, Cédric Guérin imagine les choses en grand : "Ce projet de 70 millions d'euros sera installé à Rang-du-Fliers et sera phénoménal avec sa surface de 20 000 m2. L'objectif ? Etre en immersion totale dans une nature luxuriante à l'image des forêts tropicales, d'où la présence de manguiers, de bananiers et autres. La flore, ok, mais la faune n'est pas laissée de côté non plus. Ici, on comptera pas moins de 3 immenses bassins abritant des reptiles et des poissons. Des papillons viendront se poser sur vos têtes durant vos douces balades mais aussi des oiseaux !

L'objectif de Tropicalia selon son créateur : offrir une expérience immersive dans une forêt tropicale, sensibiliser les visiteurs au respect de la nature et de la biodiversité, lutter contre le réchauffement climatique et véhiculer un message pédagogique.

Pour réussir à créer cette serre tropicale, il faudrait aussi stabiliser la température à 28 degrés... en plein coeur du Pas-de-Calais ! Bien que les travaux aient débuté en 2019, les détracteurs sont nombreux pour contrecarrer le projet. Le Parisien liste les griefs contre ce projet : "Leurs griefs concernant ce projet à 73 millions d'euros, déjà financé pour un tiers, sont nombreux : gestion irrationnelle du sol qui sert ici, selon eux, des intérêts privés, augmentation prévisible du trafic routier qui entraînera des travaux financés par les collectivités, critique d'un projet alliant zoo et parc d'attractions, consommation excessive d'énergie et risques géologiques en raison de cavités souterraines…". (source)

De son côté, Cédric Guérin se défend en expliquant que son projet a pour vocation d'être zéro carbone : "Il existe aujourd’hui des solutions, des nouvelles méthodes, des technologies innovantes que nous souhaitons mettre en lumière pour démontrer que nous avons les moyens d’agir concrètement et dès maintenant. Il s’agira de compenser nos émissions de CO2 liées à la construction et à l’exploitation dans le temps. C’est avec transparence que nous publierons régulièrement un bilan de nos actions pour atteindre cet objectif. Tropicalia n’a pas la prétention d’être un projet irréprochable à tous les niveaux mais néanmoins possèdera de nombreux atouts. Notre labellisation REV3 Hauts-de-France est un premier pas actant l’engagement du projet dans cette direction et nous souhaitons que de nombreuses personnes nous rejoignent. Je m’engage avec mon équipe à mettre tout en œuvre pour faire en sorte d’atteindre cet objectif ambitieux de neutralité carbone et ce, avec la même passion qui nous anime tous autour de ce projet."

Aujourd'hui, quelques millions d'euros sont encore à trouver pour continuer la construction de ce projet énorme. Et d'après les Echos, Cédric Guérin auraient été approchés pour finir la construction sur l'année 2023. 

En savoir plus sur la future plus grande serre tropicale du monde.

Fin des articles