Une prime bébé de 250€ mensuels pour relancer la natalité en Italie

Tous les moyens sont bons pour relancer la natalité. En Italie, où aucune allocation familiale n’existait – contrairement à la France –, un chèque mensuel de 250€ sera versé à toutes les familles jusqu’aux 21 ans de l’enfant.

Avec un taux de fécondité de 1,3 enfant par femme (contre 2 en France), les Italiens boudent les bébés. Alors que la pandémie a fait baisser la situation démographique dans le pays, faisant tomber la population à moins de 60 millions d’habitants, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une « prime bébé » universelle de 250€.

Le principe : à partir de juillet 2021, tou.te.s les jeunes parent.e.s – sans condition – bénéficieront d’une allocation familiale qui variera entre 200€ et 250€ par enfant, du septième mois de grossesse jusqu’à ses 21 ans, afin d’aider à sa prise en charge. Une belle avancée sociale dans un pays qui ne proposait jusque-là aucune autre allocation familiale... même si le coût pour prendre soin d’un enfant dépasse largement ce montant mensuel.

Fin des articles