Les plages de Nice officiellement interdites le week-end de 22h à 7h

RAndrey

Coup dur pour les amateurs de grosses teufs sur la plage ! La ville a réactivé un arrêté datant de 2010 pour empêcher les rassemblement nocturnes sur les plages de galets de la ville.

Depuis le déconfinement, de nombreux noctambules ont pris l’habitude de se rassembler sur la plage pour festoyer au bord de la Méditerranée. Qu’ils se trouvent quai des Etats-Unis, boulevard Franck Pilatte ou Rauba Capéu, de nombreux jeunes se réunissent autour pour boire des verres et écouter de la musique jusqu’à tard dans la nuit. Et comme souvent, les dérives de l’alcool entraînent bagarre et nuisances sonores dont de nombreux riverains se sont récemment plaints.

Pour endiguer le phénomène, la mairie de Nice a décidé de réactivé un arrêté contre les nuisances sonores daté du 18 mai 2010. Désormais, il est strictement interdit d’aller sur les galets des plages de Nice entre 22h et 7h du matin du vendredi au dimanche. Et pour faire respecter l’arrêté, Christian Estrosi a demandé du renfort au nouveau ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le maire de Nice réclame du renfort

Pour plus de sécurité pour les Niçoises et les Niçois, j’ai demandé à Gérald Darmanin, une compagnie de CRS « à demeure », explique le maire de Nice sur sa page Facebook. Face aux problèmes post-confinement que nous connaissons à Nice, j’ai demandé des renforts pour sécuriser les quartiers, mieux sécuriser les plages et des moyens pour faciliter la tâche de la police municipale.  (…) Ce renfort peut aussi nous être utile pour faire respecter l’arrêté d’interdiction des plages pris pour Franck Pilatte où de nombreux débordements ont été constatés.

Dès lors, des contrôles sont fréquemment menés sur les plages niçoises, des amendes sont distribuées et des enceintes, bouteilles d’alcool et autres instruments de musique sont saisis. Il va donc falloir trouver un autre endroit pour terminer les soirées après la fermeture des bars…

Fin des articles