Covid-19 : des doses de vaccins envoyées au CHU de Nice avec des seringues trop courtes

bombuscreative

Alors que la ville de Nice a annoncé son intention d’accélérer sa campagne de vaccination au Covid-19, le CHU de Nice a du faire face à un drôle de problème dont il se serait bien passé…

C’est un nouveau couac qui pourrait nous faire sourire si la France n’avait pas un retard abyssal par rapport aux autres pays dans la vaccination au Covid-19. Quelques heures après que le maire de la ville Christian Estrosi ait annoncé son intention d’accélérer l’administration du vaccin Pfeizer/BioNTech, le CHU de Nice a reçu une cargaison de doses du vaccin accompagnées d’aiguilles trop courtes pour être administrées correctement.

C’est Rémy Collomp. Le chef du pôle Pharmacie du CHU, qui a raconté cette mésaventure à 20 Minutes en expliquant que les aiguilles des exemplaires livrés étaient « trop courtes » et pas « adaptées pour du sous-cutané », alors que le « vaccin intramusculaire » Pfeizer/BioNTech « une aiguille plus profonde ».

Selon lui, l’erreur est dû à « un peu de précipitation » pour fournir « absolument des vaccins avant la fin d’année ». Une précipitation qui s’est faite au détriment du niveau de contrôle exigé pour ce genre d’urgence. Comme disait la tortue au lièvre : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! »

via GIPHY

Fin des articles