Ce compte s’attaque à Instagram avec des photos de seins

Selon les règles d’Instagram, les contenus « violents, nus, partiellement nus, discriminatoires, illégaux, haineux, pornographiques ou sexuellement suggestifs » sont interdits. Pourtant, la réalité est toute autre.


Des poils trop dégueu, des règles trop sales, des seins trop vulgaires… Pour dénoncer la censure abusive d’Instagram, Jasper Declercq et Noortje Palmers ont créé "Taboob_officiel", un compte Instagram au 22 K d'abonnés, supprimé par le réseau social seulement deux jours après sa création. « C’est ce qui vous attend si vous contestez l’algorithme d’Instagram avec des photos de seins, ou plus précisément de tétons féminins », explique le duo à Vice.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Taboob (@taboobofficial) le

Depuis, Jasper et Noortje ont créé un nouveau compte, "Taboobofficial". L’objectif ? Défier les règles et trouver les limites de la plateforme. « Nous avons numéroté chaque photo pour pouvoir compter celles qu’Instagram bloquait. Entre-temps, notre compte a été complètement supprimé. Mais ce qui est frappant, c’est que ce sont les seins blancs qui ont d’abord été retirés. Tous les seins bruns étaient encore en ligne. Comme si leur standard était une poitrine blanche... », ajoute le duo à Vice.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Taboob (@taboobofficial) le

Craignant que le nouveau compte soit supprimé, ils lancent un appel à tous ceux qui souhaitent les soutenir. Il vous suffit d'envoyer un mail à hello@taboob.be, vous recevrez en échange une photo à publier sur votre propre compte insta. De cette manière, Jasper et Noortje pourront « continuer à tester les photos autorisées et celles qui ne le sont pas via différents profils ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Taboob (@taboobofficial) le

Fin des articles