Comment interpréter la carte montrant trois régions en zone rouge ?

Depuis ce lundi 23 juin, une infographie présentant trois régions françaises en “zone rouge” circule sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook. Le problème : son interprétation n’est pas toujours correcte. On fait le point avec vous.

Après plusieurs semaines de déconfinement, des craintes au sujet d’une deuxième vague de Covid-19 émergent. Sur les réseaux sociaux, on peut lire : « Quand on voit comment les gens se sont comportés à la Fête de la musique, beaucoup de régions vont repartir en rouge d’ici quelques semaines ! », affirme un internaute sur Facebook. Une angoisse qui est fortement alimentée par une infographie représentant trois régions françaises en "zone rouge". 

Des nouveaux foyers de contamination 

La carte qui a massivement circulé sur les réseaux sociaux est accompagnée d’une légende : « Confinement : trois régions repartent à la hausse ». Pourtant, les "zones rouges" figurant sur cette carte ne représentent pas les régions qui pourraient être soumises à des mesures restrictives dans le cadre du déconfinement mais bien des régions où des foyers sont apparus. Selon nos confrère de 20 Minutes, le lien renvoie vers une vidéo selon laquelle le taux de reproduction, ou R effectif, est supérieur à 1 dans trois régions en métropole : l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Normandie et l’Occitanie. « Les données contenues dans cette vidéo dont nous n’avons pas pu identifier l’auteur, sont authentiques et ont été livrées par Santé publique France dans le dernier bulletin épidémiologique sur l’évolution du Covid-19 dans l’Hexagone », explique un journaliste du 20 Minutes.

N’oublions pas que cette carte est amenée à évoluer d’un jour à l’autre. Le virus du Covid-19 est toujours très présent en France, n’oubliez-pas de respecter les gestes barrières, de vous laver régulièrement les mains et de porter un masque lorsque cela est nécessaire. 

Fin des articles