Balenciaga commercialise des bottes « cagole » à 1890€

Publié le 9 novembre 2022 à 9h32

par Laura P

Qu'on vienne du sud-est et plus particulièremlent de Nice ou Marseille où ce terme est né, ou bien d'ailleurs le terme « cagole » n'a jamais fait office de compliment pour personne. À l'origine il s'agirait d'une terme dérivé de la formule familière « caguer » qui signifie littéralement le fait de faire caca. Par extension, la « cagole » serait tout simplement une chieuse. Mais avec le temps, le terme s'est galvaudé pour donner naissance à un adjectif (tout aussi péjoratif) pour décrire les femmes superficielles à l'accoutrement aussi douteux que leur make-up.

La « cagole » plus si cheap que ça

Après avoir commercialisé des sacs à main en forme de paquet de chips à 1800$, c'est au tour des bottes  « cagole » de s'affichait au même prix.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FARFETCH (@farfetch)

Et tenez-vous bien, ces bottes ne sont qu'une nouveauté au coeur de toute une collection dédié. Parmi les indispensables de la cagole (d'après Balenciaga) on découvre des sacs à clous et aux couleurs criardes, des cagoules et une sorte d'hybride indéfinissable

Entre une pièce qualifiée de véritable oeuvre d'art et une autre fait de bric et de broc sur un trottoir, il n'y a souvent qu'une poignée de personnes influentes pour en rédéfinir les contours. Pour cette collection, il semblerait qu'on soit en plein dedans. Il suffit que Balenciaga s'accapare cette ancestrale moquerie provençale pour que la « cagole » devienne tout à coup l'objet de toutes les convoituses
Mise en lumière de la culture marseillaise à l'international ou vaste fumisterie de la part de la l'industrie de la mode ? On ne saurait dire. La seule chose qui est sûre c'est que pour une fois, Nie sera à la pointe de la mode bien avant tout le monde.

 

À LIRE AUSSI