Voici la question à se poser à soi-même pour être enfin heureux

undefined 22 janvier 2024 undefined 16h08

Valentine D

On a tous nos petits coups de mou, nos angoisses passagères et parfois le sentiment d'être malheureux et seul. Alors quand on se transforme en véritable mur des lamentations, à chacun sa technique pour se sentir un peu mieux dans sa tête. Et à en croire Morgan Housel, auteur du livre La psychologie de l'argent (The Psychology of Money, 2020) vendu à 18 millions d'exemplaires dans le monde, la meilleure technique pour être heureux se résume à une seule question à se poser. 


La quête du bonheur à portée de tous

« Qu’allez-vous faire aujourd’hui dont vous serez nostalgique dans 20 ans ? » : c'est la question essentielle de l'auteur Morgan Housel dans son dernier livre Same as Never et, selon lui, la solution pour faire les bons choix et ainsi être plus heureux.

Au micro du podcast de MindBodyGreen, cet Américain de 33 ans nous livre sa philosophie et l'intêret et de se poser cette question pour nous aider à voir la vie du bon côté. Selon lui, le bonheur réside dans la gratitude, c'est-à-dire notre capacité à être reconnaissant du moment présent même s'il est, en apparence, banal ou ennuyant. Voici son exemple : si au cours de votre journée, vous devez faire la queue pour acheter quelque chose, cela vous semblera être une corvée plus qu'autre chose. Mais « imaginez que vous avez 90 ans et que vous êtes sur votre lit de mort », propose Morgan Housel. Si vous aviez l’occasion d’emprunter une machine à voyager dans le temps et que vous vous retrouviez au moment où vous êtes dans la file d’attente, de quoi seriez-vous reconnaissant ? « Vous seriez très reconnaissant de votre capacité à vous tenir debout, à voir le soleil et à parler aux autres », estime l’auteur.


La gratitude comme soupe de légumes 

Alors oui dit comme ça, forcément ça fait un peu "cul-cul". Mais savoir être reconnaissant du moment présent, ça allège le quotidien et le poids de nos responsabilités et puis c'est très sain. Une étude de Robert A. Emmons avait notamment mis en évidence les bienfaits de la reconnaissance sur le bien-être émotionnel et sur les relations interpersonnelles. Selon le psychanalyste Jean-Michel Hirt, cette forme d’interrogation est essentielle pour se sentir plus heureux : « Dans tous les cas, essayer d’être heureux revient toujours à développer une forme d’attention et de tendresse pour soi qui s’étend ensuite aux autres, explique-t-il. Seul un travail sur soi peut permettre de changer de disposition intérieure, de réviser ses croyances et de ne plus être prisonnier d’une vision négative de soi, des autres et de la vie. » Bref, la gratitude, c’est comme manger des kilos de légumes, c'est bon pour la santé.