La maison imprimée en 3D est terminée (et vous pourrez même la visiter)

© Yhnova

En quelques jours seulement, la maison YHNOVA, a été imprimée en 3D, quartier Bottière. Une première mondiale qui a eu lieu à Nantes. Ce logement sera attribué selon les critères du logement social. On vous explique tout.

Yhnova, c'est le premier projet en France de construction d'un habitat social par impression 3D. Oula, ça parait compliqué ? Rassurez-vous (ou pas), ça ne l'est pas tant que ça. Le projet a été lancé il y a près d'un an à l'occasion du Nantes CityLab. Il s'agissait d'expérimenter, grandeur nature, l'outil BatiPrint 3Dtm, breveté par l'Université de Nantes.

On connaissait les imprimantes 3D, qui permettaient de créer des prothèses pour les personnes amputées par exemple ; on a pu découvrir, à Nantes (et c'est une grande première), l'impression 3D à l'échelle de l'habitat ! Objectif : créer, en quelques jours seulement et à coût réduit, un logement social. 

yhnova impression 3D©Yhnova

Une maison de 95m2 en quelques jours seulement

À l'aide du système d'impression 3D BatiPrint 3Dtm, un logement social YHNOVA est né dans le quartier de la Bottière. En quelques jours, l'imprimante, qui est en fait un robot avec un bras articulé terminé par un bec d'où s'écoule du polyuréthane, a suivi les tracés d'une maquette numérique pour construire une maison T5 de 95m2. Loin d'être un bloc rectangulaire, la maison 3D est composée de murs arrondis, de coins, de portes-fenêtres... un ensemble de formes architecturales complexes que peut gérer l'outil BatiPrint 3Dtm.

yhnova projet logement social

Vers une offre de logement plus économique et plus écologique

L'outil a été imaginé par deux laboratoires nantais, le laboratoire des sciences et du numérique de Nantes, le LS2N et le GeM. Breveté par l'Université de Nantes, l'outil - révolutionnaire - a déjà façonné des objets mais une maison... C'est une expérience nouvelle... Et une réussite, dont se félicite la maire de Nantes, Johanna Rolland, lors de l'inauguration : 

« Nantes a de la chance de pouvoir toujours compter sur la force d'un collectif d'audacieux qui permet à des idées folles, comme le projet YHNOVA de voir le jour. Si cette première mondiale permet à Nantes d'être aujourd'hui une métropole reconnue en matière d'innovation et de faire partie de ces villes qui ont un temps d'avance, c'est aussi révélateur de notre ambition pour le logement pour tous, dans tous les quartiers. »

Car le logement devrait être attribué, en juin, à une famille, dans les conditions habituelles du logement social. A terme, l'objectif est de pouvoir réaliser des logements à prix abordables, adaptables au terrain, personnalisables, livrés rapidement et plus écolo, donc à faibles charges d'utilisation. Un nouveau pas vers une accession au logement facilitée !

Les premiers enseignements tirés de l'impression 3D de logement

Déjà, les équipes chargées du projet ont pu observer des éléments intéressants et tirer un premier bilan de cette construction. Ainsi, la pénibilité au travail est réduite avec moins de troubles musculo-squelettiques, puisqu'il n'y a pas d'échafaudage et donc plus de montée-descente. L'image du secteur BTP, qui peine souvent à embaucher, est aussi valorisée et cela prouve son ouverture aux chantiers du futurs. Le chantier est aussi moins soumis aux conditions météorologiques et la construction a de meilleures performances énergétiques. Aussi, l'empreinte écologique du chantier est réduite (moins de déchets, peu de transports...). La technologie 3D permet aussi d'envisager des constructions plus humaines avec des jonctions plus douces, des courbes, un aspect soigneusement choisi... 

La maison sera ouverte au public toute la journée du 7 avril.