COVID-19, le pass sanitaire fait son apparition à Nantes à partir du 9 juin

La première étape, c'est fait. La seconde, on est bon aussi. Maintenant, place à la troisième marche de l'escalier menant à la liberté à partir du 9 juin prochain. Cette étape passe par la mise en place du pass sanitaire qui est annoncé comme « temporaire » et qui a pour but de réduire les contaminations au maximum.

Un pass vers la liberté

On a connu le pass culture, le pass TER, le pass patrimoine, on a aussi connu pass pass le oinj de NTM, mais voilà le nouveau venu : le pass sanitaire. Il est là, tout neuf, et ouvre les portes de la liberté pour tous ceux qui le détiennent. Pour diminuer les risques de transmission, il sera nécessaire lors des rassemblements de plus de 1 000 personnes ainsi que dans certains lieux spécifiques (enceintes sportives, lieux culturels, etc...). Il permet donc la tenue d'événements festifs et un retour à la vie « normale ».

Qu'est-ce que c'est exactement ?

Le pass sanitaire, c'est la certification de non-infection de celui qui le présente. Disponible en version papier ou sur l'application TousAntiCovid, il atteste soit de la vaccination du détenteur, soit d'un test négatif réalisé dans les 48h, soit d'avoir déjà été positif au virus en amont et d'en être rétabli. S'il sera obligatoire pour certaines activités, il ne sera toutefois pas nécessaire pour les tâches quotidiennes (aller au travail, aller au cinéma, acheter des biens...).

Les lieux concernés

Sur Nantes, non moins de 12 lieux relèveront du pass, à savoir :

  • Le Stade de la Beaujoire

  • Le Lieu Unique

  • La Cité des congrès

  • Les Nefs des Machines de l'île

  • Le complexe sportif du Petit-Port

  • Le complexe sportif Mangin-Beaulieu

  • Le Palais des Sports de Beaulieu

  • Strereolux

  • Le Grand Palais

  • Le Conservatoire national de région

  • Les halles et terrasses du Parc des expositions de la Beaujoire

  • Le Hall XXL du Parc des expositions de la Beaujoire

Bon, même si on a l'impression de faire remplir une attestation à papa et maman pour avoir le droit de faire certaines activités, c'est quand même la possibilité de re-goûter aux joies de la liberté. Les événements, le sport, la culture nous tendent les bras ! Et ça, c'est pour notre plus grand plaisir.

Fin des articles