Photos : la future esplanade devant la gare va être CANON !

La gare de Nantes va être réaménagée à l'horizon 2019 et avec elle, c'est tout le paysage alentour qui va se transformer. Objectif : donner une première impression CA-NON de la ville de Nantes et rendre accueillante l'esplanade Pierre-Sémard. Les photos du projet, dévoilées mi-mars, font rêver. On a hâte de voir sortir de terre du bitume toute cette végétation et ces espaces où il fera bon flâner. Les avant/après sont saisissants !

Le projet est faramineux. En effet, il fallait de l'imagination (et du budget) pour rendre accueillante et agréable l'esplanade Pierre-Sémard - qui est l'actuelle entrée de la gare nord. Cet amas de bitume grisâtre, coincé entre la voie de tramway, le parking silo sombre et vieillissant et la route ne donne pas vraiment envie de s'attarder au sortir de la gare. Et cela dessert le Jardin des Plantes, dans lequel on ne s'aventure que si on le connait, car sa beauté est bien trop cachée derrière une végétation trop haute et des portails trop stricts. Ça, c'était avant. Car dès 2019, Nantes devrait se transformer en princesse Cendrillon. Plus de grisaille mais de la végétation, plus de voitures mais une belle promenade vers le château... 

"La première image que l'on a d'une ville quand on y arrive est toujours saisissante, explique Johanna Rolland. Le souvenir que l'on en garde lorsqu'on la quitte ne doit pas s'oublier. J'ai souhaité que ce projet ne soit pas simplement un nouvel aménagement d'espaces publics : ce projet c'était une opportunité de reconquête de la nature sur la ville. J'ai voulu que ce projet illustre cette qualité de vie reconnue à Nantes et réponde aux attentes des Nantaises et des Nantais : la nature en ville, la ville apaisée, une certaine douceur de vivre. Une ville dans laquelle on flâne, on prend le temps de s'asseoir au bord de l'eau ou au pied d'un arbre, ou à une terrasse de café, avec des espaces publics qui deviennent une agora. Ce projet devrait répondre à tous les usages d'une ville, pas seulement celui d'aller prendre un train, car cette esplanade et cette promenade seront une destination en soi."

Une esplanade comme une grande salle d'attente

De belles promesses ? Oui ! Et au vu des photos du projet, ça devrait vraiment être canon. L'actuelle esplanade Pierre-Sémard sera réunie avec la place Charles Leroux (à l'entrée du Jardin des Plantes). Elles deviendront une grande esplanade, imaginée comme une salle d'attente à ciel ouvert, en communion avec la végétation du Jardin des Plantes, qui débordera sur la place. Le parc sera mis en valeur avec une nouvelle entrée, au bas de la rue Stanislas Baudry, un portail et des murs plus aérés. Ainsi, certaines plantes qui entourent le parc seront déplacées pour permettre une vision sur la clairière et le plan d'eau. Quant aux beaux arbres du parc, ils seront dans le prolongement de l'esplanade. 

Sur celle-ci, de nombreux ilôts de végétation, sous forme d'éclats botaniques, présenteront des arbres peu communs dans l'espace public. On pourra se reposer sur les nombreuses banquettes en bois, se donner rendez-vous, patienter, avant de prendre son train ou de partir, par la promenade nantaise, jusqu'au centre-ville. 

esplanade gare parvis projet© L'esplanade après - Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

La promenade nantaise, un chemin bucolique vers le centre-ville

L'idée est de créer une circulation favorisée pour les piétons, les usagers des transports en commun - la voie de tram sera engazonnée et fera moins rupture qu'aujourd'hui -, et les cyclistes. L'allée du commandant-Charcot sera donc intégrée dans le prolongement de la promenade nantaise, qui conduira les visiteurs et les habitants du Jardin des Plantes au Château des ducs de Bretagne. Actuellement accessible aux voitures, elle redeviendra une promenade - c'était autrefois un quai de Loire - sur laquelle on pourra flâner ou s'installer en terrasse. Le front de bâtis, les hôtels, les terrasses des cafés seront ainsi remis au coeur de la ville. 

Autre changement, le canal Saint-Félix sera valorisé par l'installation d'un théâtre de verdure en gradins jusqu'au bord de l'eau. Plus accueillant, on pourra s'y poser et admirer l'oeuvre d'Ange Leccia installée là pour le Voyage à Nantes. Quant à l'hideux parking silo, il devrait être végétalisé pour être plus en harmonie avec ce nouveau projet. Alors, conquis ? Il faudra faire preuve d'un peu de patience, puisque les travaux (estimés à 15 millions d'euros) ne devraient pas prendre fin avant décembre 2019.

Les photos avant/après du projet

esplanade 1 avantL'esplanade vue depuis la sortie de la gare - avant

esplanade apresL'esplanade vue depuis la gare - après (projet provisoire, la station de tramway n'est pas représentée) © Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

esplanade vue jardind es plantes avantL'esplanade vue depuis la sortie du Jardin des Plantes - avant

esplanade vue jardin des plantes apresL'esplanade vue depuis la sortie du Jardin des Plantes - après © Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

allee charcot avantL'allée du commandant-Charcot - avant

allee charcot promenade nantaiseL'allée du commandant-Charcot, future promenade nantaise - après © Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

canal saint felix avantLe canal Saint-Félix vu de la tour LU - avant

canal saint felix theatre de verdure apresLe canal Saint-Félix vu de la tour LU - après © Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

projet esplanade gare vue nocturneLa vue nocturne du projet dans son ensemble - © Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio