Les nantais perdent en moyenne 140 heures par an dans les bouchons

On vous parlait l'année dernière de l'étude Traffic Index publiée par TomTom, et plaçant Nantes à la dixième place des villes françaises où on bouchonne le plus. Bonne nouvelle, Nantes ne régresse pas ! Mais elle ne progresse pas non plus... On en parle tout de suite.

Klaxons, insultes, ... Ces scènes quotidiennes de perte de patience face aux embouteillages qu'elles se passent dans le centre-ville ou sur le périphérique, on ne les connait que trop bien. Bien que Nantes soit une ville très bien desservie en tramway, bus, et autres vélos en libre-service, une étude menée par TomTom place pour la seconde année consécutive Nantes à la dixième position des villes les plus embouteillées de France.

C'est évidemment Paris qui est LA ville française où on bouchonne le plus, suivie sur le podium par Marseille et Bordeaux. Pour vous donner un ordre d'idée, le taux de congestion de Paris est de 39%, contre 27% pour Nantes. Nantes continue cependant à accumuler les bouchons, gagnant 1% de congestion par année depuis 2017, première année de cette étude, où Nantes était alors à 25%.

Au niveau mondial, Nantes était la 152ème ville sur 375 en 2017, est passée 157ème sur 403 villes en 2018, et cette année nous sommes en 165ème position sur 416.

Les bouchons à Nantes en détail

Sans grande surprise, le jour où il y avait le moins de bouchons à Nantes était le 1er janvier 2019 (avec 4% de congestion seulement), probablement parce qu'on était tous trop occupés à dessaouler de notre réveillon du 31. A l'inverse, le jeudi 26 novembre affichait un taux record de 52% de congestion.

Alors que le centre-ville affiche un taux de congestion de 31%, le périphérique quant à lui affiche un taux inférieur à 22%. En moyenne, les nantais ont perdu 140 heures dans les bouchons en 2019 (contre 128 en 2018), soit 5 jours et 20 heures. A titre de comparaison, pendant ce temps vous auriez pu tricoter 35 bonnets et 6 pulls, écouter Imagine de John Lennon 2689 fois, préparer 4047 pancakes, ou encore regarder 124 épisodes de Game of Thrones.

Retrouvez l'étude complète en cliquant ici

Fin des articles