Le projet Gloriette-Petite-Hollande : la nature reprend le contrôle à Nantes

Nantes, futur jardin à ciel ouvert ? - © agence TER

Après une grande phase d'urbanisation, la tendance est de faire revenir la nature au cœur des villes. Nantes ne déroge pas à la règle avec des projets comme la promenade de la gare à la Loire, ou encore la future place du Commerce. Le projet dont nous allons vous parler aujourd'hui concerne la place de la Petite-Hollande, et ça s'annonce CA-NON !

Un grand projet de refonte de l'esplanade Gloriette-Petite-Hollande est en train d'être entamé, pour une concrétisation à l'horizon 2030 (oui, il y a le temps). Nantes Métropole et des nantais ont été mis à contribution et ont apporté leurs suggestions au projet aux côtés des équipes de l'agence TER. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les images de synthèse du projet donnent carrément envie et on s'imagine déjà flâner le long de la Loire, se poser à l'ombre d'un arbre avec un bouquin, ...

projet gloriette petite hollande

C'est dans le cadre du projet La Loire au cœur, lancé en 2015 par Nantes Métropole, que s'inscrit la création de cette future nouvelle place verte nantaise. Ce projet qui dessine un trait d'union entre la Gare de Nantes et le Bas Chantenay englobe cinq projets urbains qui vont transformer la ville : Pirmil-les-Isles, Île de Nantes, le Bas-Chantenay, Euronantes et le projet Gare.

Nantes, ville verte ?

C'est en tout cas la direction qu'est en train de prendre la Métropole, avec un retour des espaces verts et de la nature au cœur de la ville, faisant oublier le gris des façades au profit de la verdure des pelouses et des arbres. Regardez plutôt ci-dessous un plan de ce à quoi pourrait ressembler cette balade verte de la gare à la Loire.

Concernant le projet Gloriette-Petite-Hollande, un des grands changements serait évidemment la réduction des places de stationnement, qui passeraient de 1 200 actuellement à 400 ou 500. Vous pouvez d'ores et déjà voir une exposition présentant le projet au sein des locaux de Nantes Métropole jusqu'à fin septembre 2020. Un registre y est à votre disposition pour que vous communiquiez vos remarques ou suggestions.

crédit photos et visuels : agence TER

Fin des articles