L’Arbre aux hérons, le nouveau projet démentiel des Machines de l’île

Alors que l’eléphant mécanique ne cesse d’arpenter la ville en crachant de l’eau sur les passants, Les Machines de l’île bûchent déjà sur leur prochain projet. Et celui-ci devrait dépasser toutes les espérances…


On ne présente plus Les Machines de l’île. Inspiré des univers envoûtants de Léonard de Vinci et de Jules Verne, ce projet artistique 100% nantais s’est forgé une solide réputation. Sa mascotte, l’immense éléphant mécanique et articulé est même devenu l’un des emblèmes de la ville. Alors quand on a entendu dire que la bande d’artistes avait un nouveau projet en tête, on s’est empressés d’aller se renseigner. Et comme on pouvait s’y attendre, ça s’annonce dingue.

D’ici 2022, Les Machines de l’île prévoient de bâtir un monumental Arbre aux hérons de 35 mètres de hauteur et 50 mètres de diamètre en bord de Loire. Au coeur de l’arbre, deux hérons géants embarqueront des passagers pour leur offrir des vols circulaires accompagnés de stop sur les 22 branches qui auront des airs de terrasses suspendues. Une pure folie !

Un engouement (déjà) énorme

Un projet qui a un coût : 35 millions d’euros dont les deux tiers seront réglés par les collectivités publiques pendant que les particuliers et entreprises se chargeront du reste. Pour financer un tel projet, l’équipe des Machines de l’île a d’ailleurs lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme Kickstarter en mars dernier. Objectif : 100 000€. Trois mois plus tard, la campagne s’est achevée avec un pactole de 373 525 € soit près de 4 fois plus.

Assez parlé : on vous laisse découvrir les premières images de ce projet fou qui promet de mettre Nantes en ébullition !