Univerciné allemand : 4 films à voir absolument pendant le festival

Chaque année, le festival Univerciné allemand ouvre le bal du cycle Univerciné, qui regroupe plusieurs festivals européens à Nantes (allemand, britannique, russe et italien). Du 8 au 14 novembre, une vingtaine de films - souvent inédits - germanophones seront projetés au Katorza. La sélection du Bonbon pour choisir. 

Le festival Univerciné donne l'opportunité aux Nantais, curieux ou cinéphiles, de découvrir une sélection de films de plusieurs horizons. Pendant le festival Univerciné allemand, du mardi 8 au dimanche 14 novembre, c'est près d'une vingtaine de films germanophones récents qui seront projetés en version originale sous-titrée. La plupart des films sélectionnés par le festival sont inédits en France. Cette année, la programmation s'interroge autour de la question de la responsabilité et du choix. En compétition, 4 films : 24 semaines, d'Anne Zohra Berrached, Chucks, de Sabine Hiebler et Gerhard Ertl, Luca Tantz Leise, de Philipp Eichholtz (projeté en sa présence lors de la cérémonie d'ouverture le mardi 8 novembre à 19h30 au Katorza) et Superwelt, de Karl Markovics. 

luca-tantz-leise-univercine-allemand-nantesLuca Tantz Leise

Outre les films en compétition, récompensés par le Prix du Public, le Prix du Jury Univerciné, qui remet un prix en mars 2017, à la fin des différents cycles du festival Univerciné au meilleur film européen et le Prix du Jury Jeune, composé de jeunes de Nantes et Sarrebruck, ville allemande jumelée à Nantes, remis à l'un des quatre films de la compétition, de nombreux autres films seront présentés lors du festival Univerciné allemand. Nous avons demandé à Barbara, de l'équipe programmation du festival, de nous partager sa sélection à ne pas louper. Elle nous présente 4 films. Le festival est aussi l'occasion de découvrir le dernier film de Wim Wenders : Les beaux jours d'Aranjuez ou Toni Erdmann

4 films immanquables pendant le festival Univerciné allemand

Frère et soeur (Die Geschwister)

frere et soeur film univercine allemand nantes katorza© Salzgeber & Co. Medien GmbH

Drame, 2016, Allemagne, 1h29
Réalisateur : Jan Krüger
Avec Vladimir Burlakov, Julius Nitschkoff, Irina Potapenko

Neukölln, le quartier « hype » de Berlin : les appartements à louer sont rares et difficiles à obtenir. Thies est agent immobilier et connaît toutes les règles du marché du logement. Quand il rencontre Bruno et Sonja, il leur trouve un appartement gratuit et découvre pas à pas le secret de deux personnes qui n’ont rien à perdre.

Inédit – Vendredi 11 novembre : 18h30, Katorza

Agnes

agnes© Neue Visionen Filmverleih

Drame/Film d’amour, 2016, Allemagne, 1h45
Réalisateur : Johannes Schmid
Avec Odine Johne, Stephan Kampwirth

Walter, auteur de livres spécialisés, tombe amoureux de l’étudiante Agnes qui le pousse à repenser sa vie. L’idée d’écrire un livre sur leur amour commence en tant que jeu mais prend très vite une tournure différente. Une histoire qui fait basculer ses protagonistes entre fiction et réalité.

Inédit – Vendredi 11 novembre : 14h, Katorza

Der Nachtmahr

der-nachtmahr-film-univercine-allemand-festival-cinema-nantes-katorza©Koch Films

Thriller/Drame, 2015, Allemagne, 1h32
Réalisateur : Akiz
Avec Carolyn Genzkow, Sina Tkotsch

Tina, 16 ans, adolescente fêtarde, est hantée par une créature épouvantable à laquelle elle est physiquement liée. Sur les conseils de son psychiatre, elle se force à se rapprocher de ce « Nachtmahr ». Un trip survolté vers le subconscient d’une jeune fille qui doit se confronter à son propre démon.

Inédit – Samedi 12 novembre : 22h30, Katorza
Interdit aux moins de 16 ans

Parchim International

parchim-international-film-univercine-allemand-festival-cinema-nantes-katorza© Neue Visionen Filmverleih

Documentaire, 2016, Allemagne, 1h29
Réalisateurs : Stefan Eberlein, Manuel Fenn

Un petit aéroport en Mecklembourg et un investisseur chinois avec de grandes visions. Ce documentaire trace le portrait comique d’un aéroport provincial confronté à la mondialisation, l’affrontement de vécus et d’idéologies et la réalité curieuse du capitalisme.

Inédit – Jeudi 10 novembre : 16h15 (en présence de Manuel Fenn), Katorza

Toute la programmation du festival Univerciné allemand

Tarifs : 6,50 euros / 5,30 euros étudiant

Fin des articles