Adoptez des poules pour limitez vos déchets pour 1€ symbolique !

undefined 29 janvier 2024 undefined 19h08

Maria Sumalla

Oui, le compost, c’est bien. Mais avez-vous pensé aux poules ? Bien évidemment, à Paris, c’est un peu compliqué d’avoir un volatile qui gambade dans les couloirs (pour ceux qui ont la chance d’avoir un couloir). En revanche, si vous êtes un habitant du Val-de-Marne, vous avez la possibilité d’adopter un couple de poules pour dynamiser votre jardin, minimiser vos déchets et leur apporter beaucoup d’amour of course


Réduction de déchets et œufs frais 

C’est une opération hautement mignonne créée par le syndicat intercommunal de gestion des déchets de la Vallée de l’Yerres et des Sénarts, ou plus simplement, le Sivom. Chaque année, Adopte un bec vous donne la possibilité d’adopter un couple de poules à 1€ symbolique chacune. L’idée ? Que nos chères copines plumées picorent tous nos biodéchets, c’est-à-dire vos restes alimentaires, et donc réduire votre impact sur les déchets de la ville. Le petit plus ? Vous aurez des œufs frais et des compagnons (très) mignons au quotidien. 


Un poulailler dans votre jardin

Selon le Sivom, chaque poule peut consommer jusqu’à 10 kg de restes alimentaires par mois. Soit 250 kg de déchets pour un couple de poules sur une année… Plutôt pas mal quand même. Mais pour participer à l’opération Adopte un bec, il faut tout de même remplir quelques conditions. À savoir : disposer d’un jardin ou d’un pavillon d’au moins 8 m2, habiter dans les communes concernées, vérifier évidemment auprès de sa copropriété si vous pouvez élever des poules, se munir d’un poulailler, et enfin, déclarer en ligne la détention d’oiseaux dans votre foyer (simple précaution en cas d’épidémie de maladie aviaire). Vous êtes tentés ? Adoptez donc vos compagnons à plumes : le formulaire est juste ici !