A deux pas de Montpellier : travaillez en pleine nature contre le gîte et le couvert gratuits

undefined 28 octobre 2020 undefined 15h42

Mégane Lourenco

Si vous en avez franchement ras la casquette de ces histoires de Covid, de couvre-feu, de confinement et que-sais-je, si vraiment vivre en ville vous sort par tous les trous, on a peut-être trouvé la résolution de tous vos soucis. 

Ca s'appelle le Woofing, qui vient du mouvement WWOOF (world wild opportunities on organics farms). En gros cette pratique, c'est un peu comme du troc : vous êtes logés et nourris gratos et en retour vous bossez en pleine nature. Un échange de services en somme. Ce réseau, désormais présent dans plusieurs pays européens, permet de vivre et d'apprendre à travailler dans des fermes ou des jardins biologiques. En s'initiant à ce mode de vie, vous prêtez main forte à des particuliers ou des agriculteurs qui, eux, vous offrent le gîte et le couvert. Pas d'argent en jeu, juste de l'échange, du partage, de l'apprentissage et de la bienveillance. 

"Expérience parfaite passée chez Catherine et Michel ! Ce sont des hôtes avec le cœur sur la main et d'une générosité pure. Ils sont toujours à l'écoute, souriants, pédagogues et passionnés; prêts à répondre à toutes les questions concernant leur beau métier. Les activités n'ont pas manqué (construction, bricolage et bois) [...] J'ai été très bien accueilli dans ce joli coin de paradis qu'est la Creuse. Leur accueil est sincère et chaleureux, ils font tout pour vous mettre à l'aise", explique Alexis après un passage chez les apiculteurs du Rucher Creusois.

Le site du WWOOF recense toutes les fermes partenaires en France. Dans le sud de la France, proche de Montpellier, on trouve une dizaine d'exploitations où se retrousser les manches. Entre Sète et Montpellier, par exemple, le Mouton Noir, une ferme viticole en agriculture biologique reçoit des wwwoofeurs toute l'année curieux de donner un coup de main dans les vignes, mais aussi à l'élevage de brebis. Au mas Breson, on fabrique de l'huile d'olive et du vin à 30 kilomètres de Montpellier. A la maison Guzarbres-Volem, on s'occupe de reboiser les alentours de la commune qui a vécu deux incendies durant ces 20 dernières années mais aussi du potager au printemps et de la construction d'une cabane et d'une serre. 

L'expérience vous tente ? Rendez-vous sur le site internet du WWOOF pour plus d' informations