Montpellier fait partie des villes les moins stressantes au monde

© shutterstock

Le soleil, le centre-piéton, les étudiants, les plages, les piscines (pour les plus chanceux), les terrasses et les lieux de fête… A Montpellier, la vie est douce et paisible. D’ailleurs un nouveau classement* place Montpellier 53ème ville la moins stressante, parmi 150 villes autour du monde.


Les bons et les mauvais élèves

Le premier de la classe, et perso on trouve ça assez surprenant à la rédaction du Bonbon, c’est Stuttgart (Allemagne). Il est suivi de Luxembourg (Luxembourg), d’Hanovre (Allemagne), de Berne (Suisse) et enfin de Munich (Allemagne). A en croire ce classement, l’Allemagne n’est pas sujette au stress… Quoiqu’on aurait pu s’en douter en les voyant débarquer en tong/chaussette et banane, l’été à Palavas… Bref ! Au rang des mauvais élèves sujettes au stress, (là on n’a rien à redire et on ira pas vérifier pour démentir), on retrouve Téhéran, Le Caire, Dakar, Lagos, Kaboul et Bagdad.


Les autres villes françaises

D’autres villes françaises apparaissent dans ce classement et en atteignant la sixième place, la première est Bordeaux ! Coïncidence ou pas, la seconde est Strasbourg ! Soit la ville la plus allemande de France… Du moins la métropole la plus proche ! Viennent ensuite Lyon (55e ) , Toulouse (56e ), Marseille (62e ), Nantes (63e ), Lille (71e ) et Paris (78e ) ??? Bon c’est sûr qu’en comparaison avec Kaboul, Paris ressemble à un paradis. Mais, enfin de là à séparer la capitale et Montpellier d’une vingtaine de places à peine… Louche.

Les Scores de Montpellier

La capitale héraultaise enregistre un score final de 4,19 (sur 10).

En détails :
• 4,32 pour la densité ;
• 5,89 pour les espaces verts ;
• 4,32 pour les transports publics ;
• 1,06 pour la circulation (je crois qu’on n’a plus le droit de se plaindre à ce sujet) ;
• 5,65 pour le sentiment de sécurité ;
• 2,99 pour les heures d’ensoleillement ;
• 2,63 pour la pollution de l’air ;
• 5,17 pour la pollution sonore ;
• 6,5 pour la pollution lumineuse ;
• 8,61 pour le chômage ;
• 4,77 pour la dette par habitant ;
• 3,27 pour la sécurité sociale ;
• 2,03 pour le pouvoir d’achat des familles ;
• 4,56 pour la santé mentale ;
• 5,05 pour la santé physique ;
• 3,42 pour l’égalité des sexes
• et 4,62 pour l’égalité raciale.

1 étant le score correspondant au moins de stress possible, et 10 étant le maximum.

Réalisation du classement

Dans une démarche de réduction du stress au quotidien, Zipjet, entreprise de livraison de pressing et de linge à Paris, cherche à comprendre comment les villes les plus stressantes pourraient s’inspirer des villes les moins stressantes. La Start-up française a donc mené une étude pour classer 150 villes du monde de la moins à la plus stressante, en se focalisant sur quatre catégories :
- la ville et son aménagement,
- la pollution,
- la situation économique
- et le bien-être personnel.

Les facteurs sur lesquels reposent ces 4 catégories sont détaillées dans les Scores de Montpellier.

Fin des articles