Photo animalière de l’année : deux souris en plein combat remportent le prix du public

La querelle du métro londonien © Sam Rowley

Le concours Wild Life Photographer of the Year a dévoilé son prix du public, et ce n’est autre qu’un cliché de deux rongeurs en pleine dispute sur un quai de métro londonien qui l’a remporté.

28 000 fans de photographie nature ont voté pour cette édition 2019 du Wild Life Photographer of the Year, et c’est à l’unanimité que se démarque Sam Rowley, photographe basé à Bristol. « Je suis tellement heureux de remporter ce prix . C’est le rêve de toute une vie de réussir cette compétition de cette façon, avec une telle photo, prise dans mon environnement, dans ma ville natale. J’ai capturé un drame inattendu, survenu dans le plus familier des environnements urbains. » a confié le gagnant.

On y voit deux souris se disputant quelques petites miettes. Une action de quelques secondes seulement pour laquelle Sam Rowley a arpenté les stations de métro de Bristol durant près d’une semaine, jusqu’à saisir le parfait cliché.

Une preuve de la vie trépidante des animaux

Alors que nous avons l’habitude de penser aux lions, éléphants, orang-outans et autres magnifiques animaux imposants lorsqu’on parle de photo animale, ceux-ci se situent à des milliers de kilomètres de notre quotidien. Avec son cliché, Sam Rowley nous prouve que sous nos yeux, les rats, souris, ou pigeons vivent tout autant de choses à admirer, à capturer. «  Tout le monde n’a pas la chance de voir la faune de régions du monde reculées et préservées. Par conséquent, nous devons apprécier les espèces plus communes » prône le photographe qui qualifie sa photographie d’animale urbaine.

Puis, soyons honnêtes, nous avons tous regardé Ratatouille en nous persuadant que les souris, elles aussi, avaient leurs propres vies et leurs soucis. Preuve à l’appuie…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Meral Birinci-Sonan (@meralbirincisonan) le

Fin des articles