Le crowdbutchering, ou l’anti-gaspillage de viande

Stop au gaspillage et à l’abattage abusif ! Pour éviter le gaspillage de viande, une nouvelle pratique venue de Suisse et d’Allemagne, le crowdbutchering, révolutionne le monde des carnivores.


Le principe reprend celui du crowdfunding, d’où le nom. Il s’agit d’un achat collectif de viande. Les clients commandent plusieurs pièces d’un seul et unique animal, qui sera abattu uniquement lorsqu’il aura été acheté en totalité. Le crowdbutchering a donc pour but de limiter l’abattage abusif et de lutter contre le gaspillage. Très populaire en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas, la pratique arrive doucement en France.

À Montpellier, l’entreprise Pig’s Daddy fonctionne sur le modèle du crowdbutchering. Ils ont déjà vendu une dizaine de porcs en suivant cette pratique. Pour le moment, le prix reste très élevé : entre 16 et 18 € le kilo de porc chez Pig’s Daddy, soit bien au-dessus de la moyenne. De plus, aucune garantie sur les conditions d’abattage de l’animal ne peut être donnée à l’acheteur. Un système qui mérite encore quelques améliorations, mais qui pourrait limiter l’abattage abusif et le gaspillage sur le long terme. Pour rappel, chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées en France, dont 13 % d’origine animale.

Fin des articles