Emergency festival : Montpellier au rythme des cultures urbaines

Concerts, battle, rap et hip hop, le festival Emergency déploie son programme itinérant dans toute la ville avec sept dates qui vont retourner le dancefloor.

C’est la troisième édition du festival montpelliérain Emergency. Chaque année on y retrouve plusieurs artistes qui font l’actualité rap et hip hop hexagonal ainsi que les formations émergentes les mieux achalandées du secteur. Le festival organise aussi trois « concours » : un battle de rap et un beatmaker contest (avec Dj Tajmahal en invité) et un battle de beatbox en entrée libre.

Des blazes cultes

Le festival mobilise des lieux incontournables de la vie nocturne montpelliéraine. A l’Antirouille, rendez-vous avec Eklips, chantre du beatbox made in France (l’art de faire de la musique avec sa bouche comme des percussions vocales) depuis plus de vingt ans et fort d’une incroyable carrière internationale. Ses dates dans le Sud sont assez rares pour tenter de ne pas rater le coche (le 10/10).

Des jeunes prodiges

Un peu plus tard, c’est au tour de Wit, le producteur prodige montpelliérain, qui en profite pour sortir son nouvel album ! Du côté du Rockstore, c’est Lacraps et Bastards Prod (11/10) que l’on retrouve, respectivement de Montpellier et de Toulouse, qui comptent parmi les doyens régionaux.

Des vieux copains

En ce qui concerne les têtes d’affiches hyperactives, on pense évidemment à Davodka (18/10), qui défraye la chronique rap depuis 2013 avec une palette musicale toujours plus aventureuse. Qui de mieux pour officier en première partie que l’équipe survoltée de Sixième Densité, dont le nouvel album témoigne du boulot efficace qu’ils ont fourni ces deux dernières années, de résidences en résidences. A voir absolument pour ceux qui veulent voir ce que ça donne de se sortir les doigts pour se hisser vers le haut. Dans la catégorie des machines à tubes, on retrouve aussi ASM (A State Of Mind) issu de l’écurie Chinese Man (19/10).

Des têtes d’affiches féminines

Du côté de l’organisation, on assume : « c’était spontané, sans calculer le ratio ». Pourtant, on trouve bien plus de femmes dans le programme d’Emergency que chez ses homologues montpelliérains. Probablement parce qu’elles font bel et bien parties du paysage et qu’ils ont les yeux ouverts. (Merci). Du coup, on va pouvoir applaudir Chilla (19/10) et son premier album solo, une hybridation pop franchement réussie. Toujours parmi les artistes féminines, place à KT Gorique (17/10), personnage protéiforme, championne du monde de rap, actrice, danseuse. A ses côtés, Ekloz (17/10), qui monte à toute vitesse avec ses morceaux sans concessions et une détermination à toute épreuve. Direction le Nu-Bahia, salle intimiste et déjantée. Une belle fiesta aux couleurs de la musique urbaine.

Emergency Festival #3 @ Montpellier
Du jeudi 10 au samedi 19 octobre 2019
Plus d'infos

Fin des articles

Paramètres des cookies