Les expos à voir en ce début d'année à Montpellier

© Jérôme Deguines

L'année 2020 s'annonce riche en sorties culturelles et en découvertes en tout genre, c'est pourquoi on t'a concocté un petit récap' des expos qui se passent en ce moment à Montpellier (et qui devraient t'intéresser). Du classique au contemporain, des peintures à la photo en passant par le montage et la sérigraphie, on a de quoi ravir tes mirettes. Bon plan, la plupart des expos proposées ici sont gratuites.

Le futur c'était mieux avant @ Galerie Arterossa

Artiste peintre et graffeur, Grumo part de cette pensée philosophique ("Le futur c'était mieux avant") pour venir interroger le public dans ses dessins au travers de la sérigraphie. Une expo originale et joliment surréaliste.

[Gratuit] Jusqu'au 28 février
Les horaires de la galerie ici !


Origines @ Galerie l'Aberrante

Que deviendrait l’Homme s’il revenait à une nature sauvage et indomptée ? C'est la question que pose Vanda Spengler dans ses photographies. Les sujets, nus, sont ramenés à leur condition première, comme s'ils venaient de naître, dénués de tout artifice. On ne sait pas vraiment si ces corps, représentés dans des paysages froids et sauvages (l'artiste a notamment travaillé en Islande), tentent de s'intégrer ou de se soustraire à cette terre magnifique mais ô combien peu accueillante.

[Gratuit] Jusqu'au 6 février
Du mercredi au samedi, de 11h30 à 18h30


Ne faut-il pas être un peu déséquilibré pour vouloir peindre une pomme ? @ N°5 Galerie

Depuis plusieurs années déjà, Ralf Altrieth propose un contenu spontané et coloré, piqué du monde de l'enfance ; loin de s'embarrasser de quelconques codes, l'artiste laisse libre cours à toutes ses fantaisies dans son art, au style abstrait et poétique.

[Gratuit] Du 16 janvier au 29 février
Du mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h30


Photographies Impossibles @ Galerie du Bar à Photo

Plongez dans l'univers de Jérôme Deguines,
au fil de photographies qui mêlent imaginaire et réel dans une danse fantasmagorique. Les images sont créées à partir de photographies imbriquées les unes dans les autres, offrant un résultat fantastique et surréaliste. Les lieux semblent abandonnés, comme s'ils venaient juste d'être découverts. Une expo intimiste et hors du temps.

[Gratuit] Du 22 janvier au 28 février
Du lundi au vendredi de 14h à 18h


Jean Ranc - Un Montpelliérain à la Cour des Rois @ Musée Fabr
e

Le musée Fabre met l'art montpelliérain à l'honneur, avec une nouvelle exposition consacrée à Jean Ranc. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais cet artiste, né à Montpellier en 1674, a peint pour les plus grandes figures de son époque, et est notamment devenu le portraitiste officiel de la cour d'Espagne. Il se distingue par ses portraits d'apparat, des peintures dénuées de tout contexte sacré qui servent principalement à sublimer le pouvoir de leur commanditaire.

Jusqu'au 26 avril
Du mardi au dimanche de 10h à 18h


Permafrost @ La Panacée

Le permafrost est le nom donné aux zones perpétuellement gelées dans les régions arctiques (hémisphère nord). Victimes du réchauffement climatique, ces sols sont amenés à fondre, ce qui provoque des changements écologiques brutaux (effondrements, affaissements de terrain, disparitions des lacs...) et bouleverse les écosystèmes. L'exposition "Permafrost : Les formes du désastre" met en lumière des oeuvres hybrides, qui sont comme des conséquences hasardeuses des désastres sociaux, politiques et culturels qui agitent le monde.

[Gratuit] Du 1er février au 3 mai 2020
Vernissage le 31/01 de 18h à 22h

Fin des articles