L’Occitanie est la deuxième région la plus attractive dans le secteur du cinéma

undefined 17 novembre 2023 undefined 16h00

Flora Gendrault

Nombreux sont les films tournés en Occitanie, et la tendance n’est pas à la baisse : grâce à un large appel à projet doté de 350 millions d’euros, onze productions vont être réalisées dans la région, dont huit projets montpelliérains. Récompensés à Cannes, acclamés par le public : les films réalisés sur le territoire ont la cote, et cela devrait continuer, comme le souhaite ardemment Carole Delga, la Président du conseil régional d’Occitanie. 


L’Occitanie, théâtre et actrice du cinéma français 

Le dernier grand succès tourné dans la région, c’est assurément Chien de la Casse, premier long-métrage de Jean-Baptiste Durand, qui met en scène un Raphael Quenard complexe donnant la réplique à Anthony Bajon, particulièrement touchant. Ce film a été tourné entièrement au Pouget, commune de 2 000 habitants située à l'Ouest de Montpellier.

À Cannes aussi, les paysages occitans s’imposent : Michel Gondry a tourné son dernier film Le Livre des Solutions dans la région, avec Pierre Niney et Blanche Gardin au casting et un soutien financier de 140 000 euros. À la Quinzaine des Cinéastes, on retrouve également La Maison Brûle, autant se réchauffer, un court métrage de Mouloud Aït Liotna, et le premier long-métrage de Claude SchmitzL’autre Laurens, rassemblant Olivier Rabourdin en détective et la prometteuse Louise Leroy jouant sa nièce. Si la région est d’ordinaire lumineuse, elle rayonne d'autant plus dans le 7e art. 


L’une des priorités de la région

Il faut dire que la région redouble d’efforts pour faire perdurer le succès du cinéma occitan : « Par amour de la création culturelle, j’ai inscrit le développement de la filière audiovisuelle comme l’une des priorités de la région, en investissant chaque année depuis que je suis Présidente de la région, près de cinq millions d’euros, détaille Carole Delga à France 3 Occitanie. Avec plus de 25 000 m² de studio de tournage, nous concentrerons d’ici deux ans l’offre la plus compétitive pour les professionnels de l’audiovisuel. » 

La Grande Fabrique de l’image, c’est aussi un gros soutien financier aux organismes de formation du territoire (IDEM à Perpignan, Travelling à Sète, ARTFX, DEFI et Audio Workshop à Montpellier) et aux studios de télévision. Début 2024, un deuxième studio de tournage, Pic Studio, devrait d'ailleurs ouvrir aux portes de Montpellier, soit 17 000 m2 de plateau supplémentaires au total.