Rocher Mistral : le nouveau souffle exceptionnel du plus vieux Château de Provence

Rocher Mistral

Vianney d'Alançon, nouveau propriétaire du château de la Barben a révélé son nouveau projet pour le site. Son but ? Créer un parc environnemental et culturel, favorisant l'essor des traditions, de l'histoire et des savoir-faire locaux. Un projet ambitieux et révélateur du meilleur de la Provence.

Passionné par la culture provençale mais aussi par son patrimoine, Vianney d'Alançon, jeune entrepreneur, a racheté le plus vieux château de la région afin de créer un parc sous le nom de " Rocher Mistral ". En associant histoire, culture, tradition, savoir-faire, et environnement, le projet en a séduit plus d'un. En plus de redonner un nouveau souffle pour ce château datant de 1000 ans, le projet s'inscrit dans un incroyable plan de relance économique pour un investissement total de 30 millions d'euros.

Le Château © Rocher Mistral

Un projet sur 4 axes 

Le " Rocher Mistral " possède 4 axes bien pensés. Le premier concerne la réhabilitation et le sauvetage du patrimoine. Le second lui, se tourne vers un sujet qui est au cœur des discussions aujourd'hui : la préservation de l'environnement. Un pôle d'étude de la biodiversité est mis en place, avec notamment, un engagement fort sur la préservation de l'aigle de Bonelli. En parallèle, plusieurs hectares, destinés à l'exploitation agricole, sont en cours de création afin d'accueillir des vignobles, des amandiers et d'autres espèces végétales. La troisième partie, offrira aux visiteurs, des spectacles vivants, autour de l'histoire de la Provence à travers les siècles, grâce à de la technologie contemporaine. L'histoire de Frédéric Mistral ou encore de Marcel Pagnol, sera partagée au Grand Public. Concernant le dernier axe, il s’agit de tout un village d’expérience autour des métiers, du savoir-faire et de la gastronomie qui verra le jour.

Plan des aménagements © Rocher Mistral

Un projet qui fédère toute la Provence 

« Le château de la Barben fait partie de l'histoire de la Provence. Mon souhait c'est qu'il revienne dans la lumière et soit le lieu d'expression de la culture provençale authentique dans toute sa diversité́ et sa richesse. Nous rêvons ce projet comme une grande aventure humaine réalisée par les provençaux pour les provençaux », explique l'entrepreneur.

Vianney d'Alançon a mené son projet à bien, avec le soutien de ses associés : Benoit Habert, Vincent Montagne et la famille Deniau. Une opération qui a très vite enjoué acteurs privés, publics, associatifs ou encore artisans, entrepreneurs et habitants du territoire. Divers partenaires financiers comme la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de PACA ont rejoint l'aventure. Le projet s'implique littéralement dans le plan de relance économique. Au total, ce sont plus de 200 emplois directs et 200 emplois indirects qui vont être créés.

Côté gastronomie, Vianney d'Alançon s'est tourné vers le chef étoilé Gérald Passédat afin d'ouvrir un restaurant bistronomique et une table gourmande. De quoi attirer un grand nombre de curieux sur un site qui devrait ouvrir pour la saison estivale 2021.

Fin des articles