#FenetreSurMarseille: le hashtag qui rassemble

Place Thiars - Istock ©

Lancé officiellement sur les réseaux sociaux le 20 mars, le hashtag #FenetreSurMarseille fait déjà un carton. Se mettre à sa fenêtre, sortir son téléphone ou son appareil photo et capturer son propre point de vue de la cité phocéenne. Une façon originale et virtuelle de continuer à communiquer tous ensemble.

C’est terminé les photos de calanques, de la plage ou des plus beaux spots de Marseille. Tous confinés, il est devenu difficile de publier ses plus beaux clichés, tout en restant à la maison. À moins de mettre en ligne d’anciennes photos qui trainaient un peu partout dans votre téléphone, il n’y a rien de nouveau. C’est du réchauffé. Mais par chance, certains ne manquent jamais de créativité. Après les applaudissements chaque soir à 20 heures, #FenetreSurMarseille, donne encore l’occasion à tous, de se rassembler mais d’une manière différente.

"Qu'est-ce qu'il se passe à Marseille?" 

Loin d’être un outil commercial, #FenetreSurMarseille, c’est le hashtag du partage. Nicolas Prosperini l’a imaginé et développé avec l'office du tourisme @choosemarseille pour un but bien précis, ne pas créer le concours du meilleur photographe, mais pour unir les gens. « L’idée de départ ce n’est pas pour publier seulement des photos. C’est difficile de faire de la belle photo depuis sa fenêtre.» En effet, Nicolas, l'un des créateurs des comptes Instagram @weare.marseille et membre du collectif international @igersmarseille, souhaite faire passer les marseillais, du réel au virtuel. Parce qu’on est tous confinés, la question est « qu’est-ce qu’il se passe maintenant qu’on est enfermé chez nous?».

Et on vous rassure, vous ne serez pas réduit à prendre 50 fois la même photo de la barre d’immeubles en face de chez vous. Recettes de cuisine, conseils, idées, tout est le bienvenue. Voilà une idée originale et bien pensée pour réunir tout le monde sous une même bannière. Avec #FenetreSurMarseille, photographiez, créez et partagez pour la plus grande curiosité de tous.

À la conquête du pays 

En peu de temps #FenetreSurMarseille s’est développé aussi vite que le Covid-19. Et si le hashtag, lui, ne fait aucune victime, au contraire, il semble redonner un peu l’espoir de liberté. En partenariat avec Radio Maritima , aujourd’hui, il pourrait s’étendre dans tout le pays. Paris, Roubaix, tous les français pourront partager leurs propres clichés depuis leur fenêtre, ou non.

Une initiative pour les entreprises 

Pour Nicolas, l’initiative a aussi pour but de ne pas oublier les petits commerces, les petites entreprises. Sur @choosemarseille, #FenetreSurMarseille aide à partager aussi la vision de restaurants, commerces et hôtels qui leur permet d'exister en cette dure période de confinement. En photographiant et partageant leur quotidien et leurs bons plans, c’est un moyen d’assurer leur économie. Permettre au public de se souvenir d’eux, une fois le confinement terminé et leurs activités relancées.

Nicolas prévoit déjà le moment où tout le monde pourra ressortir de chez lui et se ruer vers bars et restaurants. L’occasion de faire «Un apéro géant tous ensemble ».Mais pour le moment, restez chez vous, prenez vos téléphones et photographiez! Marseille a besoin de vous!

Fin des articles