La vidéosurveillance intelligente s’installe à Marseille

  • Laura P
  • News
  • Publié le 20 Janvier 2020 à 14h53

Après un appel d’offre lancé en 2005 et 3 villes du Sud déjà adeptes (Nice, Toulouse et Valenciennes) Marseille cède à la vidéosurveillance intelligente en 2020. Mais ce n’est pas au goût de tout le monde. Et effet, 2 associations - La Quadrature du Net et La ligue des droits de l’homme - ont déposé un recours au tribunal administration de Marseille ce vendredi.

Déployé fin 2019, ce dispositif de vidéosurveillance « intelligent » permettrait à une cinquantaine de caméras positionnées en ville, de « repérer des objets abandonnés, d’identifier automatiquement une rixe ou de suivre le déroulement d’une manifestation » y compris le son qui en émane. D’après les associations, il se pose alors un problème de surveillance excessive mais surtout de récupération des données.

via GIPHY


D’après les 2 associations, ce recours est dans la même lignée que celui qui avait été fait pour interdire des portiques à reconnaissance faciale dans 2 lycées de la région, et qui a obtenu gain de cause. 

Reste à savoir si ce nouveau recours découlera sur le même résultat. En attendant « Big Brother is watching you ».

Fin des articles