Covid-19 : les nouvelles mesures de restrictions détaillées par le gouvernement

Ce mercredi 14 octobre, le chef de l’État Emmanuel Macron a annoncé lors d’une interview télévisée que Paris vient de repasser en "état d'urgence sanitaire" et que, par conséquent, un couvre-feu de 21h à 6h va être imposé à partir de ce samedi 17 octobre pour une durée de quatre à six semaines. Une nouvelle mesure sur laquelle est revenu ce jeudi 15 octobre à 14h Jean Castex. On fait donc un point avec vous sur ce confinement nocturne.

Chaque semaine, un Conseil de Défense sur le Covid-19 est organisé pour mettre en place de nouvelles mesures afin de limiter la pandémie. Ce mercredi 14 octobre à 20h, le chef de l’État lui-même a pris la parole pour annoncer de nouvelles restrictions ainsi que le rétablissement de l'état d'urgence sanitaire à partir de ce samedi 17 octobre.

Des mesures plus strictes

À partir de ce samedi 17 octobre, neuf métropoles dont Paris seront contraintes à un couvre-feu de quatre à six semaines avec interdiction de sortir entre 21h et 6h du matin. Une attestation sera disponible directement sur téléphone via une application mobile pour des raisons professionnelles, des raisons de santé, des raisons de transports – train ou avion –, sortir son animal de compagnie ou pour aider un proche en situation de dépendance. En revanche, si des individus se déplacent sans attestation, ils risquent une amende de 135 €. Pour faire appliquer les mesures, « 12 000 policiers et gendarmes seront, chaque nuit entre 21 heures et 6 heures, spécialement chargés de faire vérifier effectivement les interdictions évoquées », affirme Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur.


Tous les commerces fermés dès 21h

Jean Castex assure qu'à 21 heures, « chacun devra être chez soi ». « Tous les lieux, commerces ou services publics recevant du public seront fermés », ajoute-t-il. Tous les commerces, restaurants ou théâtres devront donc être fermés entre 21h et 6h du matin. Tous les restaurateurs de France devront appliquer un protocole sanitaire renforcé durant la journée et toutes les fêtes privées, comme les mariages ou soirées étudiantes, seront interdites. Désormais, si l’on reçoit chez soi ou que l'on partage un repas au restaurant, « la règle c’est six maximum », a affirmé Emmanuel Macron hier soir.  

Le retour du télétravail

« Il est désormais demandé aux entreprises, et tout particulièrement à celles qui sont dans les zones où s'applique le couvre-feu, de définir un nombre de jours minimal de télétravail par semaine pour les postes qui le permettent », déclare Elisabeth Borne, la ministre du Travail, de l'Emploi et de l’Insertion. Des prêts directs de l'État seront accordés aux entreprises les plus en difficulté et prolongés jusqu'au 30 juin 2021. Les bénéficiaires du RSA et des APL auront droit à une aide exceptionnelle de 150 euros ainsi que 100 euros par enfant.

Fin des articles