Top des mots et expressions qu'on ne peut entendre qu’à Marseille

  • Laura P
  • Insolite
  • Publié le 15 Février 2021 à 10h57
Pétanque - iStock ©

Ce n’est pas une nouveauté, à Marseille, on parle fort et avé l’accent ! N’en déplaise aux touristes qui osent parfois critiquer le patrimoine immatériel que nous avons (et qu’ils n’ont pas !), ce "parlé" chantant, on l’entretient chaque jour à force de mots et d’expressions bien à nous. Marseillais, Marseillaises, voici une sélection qui devrait vous faire sourire.

En introduction, on vous annoncait un accent et c’est une réalité, il est fort présent à Marseille. Caricaturé par bon nombre d’humoriste à travers les âges, l’accent marseillais se ponctue de « inG », de « tch », de « gn » et soyons honnête de quelques gros mots de « ponctuations ».

Oui, oui des gros mots de « ponctuations », car le marseillais peut aisément lâcher une enfilade de grossièreté sans vraiment être énervé. Il faut croire que ça donne un rythme à sa phrase et ça ne vexe (presque) personne. Tout est dans le ton employé, fadoli ! Mais trêve de bavardage, ces belles intonations ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Au milieu cette sélection de mots typiques de chez nous, quelques-uns vous seront familiers, surtout si vous aviez choisi l’option provençal au collège !

Lexique de base  

  • « Cafoutch » une sorte de débarras dans lequel on peut entreposer tout et n’importe quoi
  • « Kéké » un jeune homme qui caracole
  • «  Guitoune »  un petit comptoir
  • « Un Pastaga » ou « Un Jaune » un pastis
  • « Minot » un gamin
  • « Cavaler » courir


  • «  Dégun » personne
  • «  Tchitchou » petite pièce non identifiée, un truc quoi !
  • « Branquignolle » une personne en qui on ne peut pas avoir confiance
  • « Tête d’ail » imbécile
  • « Le Oaï » le bazar
  • « Fada » Fou
  • « Fadoli » forme affectueuse du mot « fada »

Expressions courantes  

  • « Méfie, tu vas t’embroncher » Prend garde à toi, tu vas prendre ton pied dans un obstacle
  • «  Bon bout d’an » Simplement « Bonne année » en provençal
  • « Je suis empéguée comme jamais » J’ai bu le Ricard de trop
  • «  Oh mon pauvre » C’est hallucinant !
  • «  Un vier-beurre, sans pain, sans beurre » Cet homme est un imbécile, ni plus, ni moins.
  • «  T’as pas fini de maronner » Cesse dont de murmurer ton mécontentement
  • « Elle fait que rouspéter celle-là » Cette femme râle souvent
  • « C’est le oaï en permanence » C’est la cohue tous les jours  
  • «  De longue » Tout le temps
  • « Oh il frappe le blond » Le soleil est intense
  • «  Oh Fatche de con ! » Ça alors !
  • « Je vais me prendre un bain »  Je vais jouir des joies de la mer ou la piscine
  • « Il est complètement calu celui-là ! » Cet homme semble déraisonnable
  • « Parle moi meilleur » Surveille ton langage
  • « Il a fait le mariole, il a voulu me chouraver mon téléphone le fada, mais je lui ai mis un taqué il a rien compris »  Il a voulu se jouer de moi et me dérober mon mobile, mais je lui ai mis une bonne correction
  • « Oh détend-toi » Il serait préférable que tu te calmes
  • « Ça part en biberine / bib’ » Ça tourne mal !
  • «  Oh pour de bon » Sérieusement ?
  • « Je suis complètement ensuqué.e par cette cagne » Le soleil me rend fébrile
  • « Tronche de pain sucé » Cette personne a un physique atypique
  • « Oh fada mais poussez-vous, on est trop esquichés ici ! » Bon sang mais espacez-vous, nous sommes trop serrés ici.
  • « Tyé bon aux boules ? » Sais-tu jouer à la pétanque ?

Fin des articles