6 tips pour développer son sens de l’humour

undefined 12 janvier 2018 undefined 18h51

La Rédac'

Avoir un bon sens de l’humour aide à réduire le stress, créer de l’empathie, faire face à la douleur. C'est un des atouts qui séduit le plus, que ce soit en amour ou en amitié. Du coup, quand on a du mal à faire rire l’autre, le malaise est vite arrivé et le courant passe mal. Mais j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer : l’humour est une qualité qui se travaille les amis.  


Savoir ce que "drôle" veut dire

Connaissez vous la Benign violation theory ? C’est cette idée que quelque chose est drôle lorsque votre sens de la normalité est perturbé, mais seulement quand il n’y a pas de vrai danger. C’est un peu ce qui nous différencie des animaux. Ça peut prendre la forme d’une simple incongruité, quand deux choses différentes se confondent. Ou sous une forme scandaleuse, quand les normes sociales nous choquent de rire (dans le genre South Park).


Adopter la vision comique

Quand quelque chose nous énerve, ou nous rend triste, on a tendance à broyer du noir. Au lieu de ça, prendre du recul pour voir le côté comique de la situation peut 1. nous faire rire, 2. nous apaiser. Bon à savoir : plus l’endroit est boring ou désagréable, plus il sera facile de jouer sur l’effet de surprise pour faire rire les gens. Beaucoup plus facile de faire rire vos collègues qu’un public sur scène, donc. On comprend mieux pourquoi The Office marche aussi bien. Rire des petits incidents du quotidien aide à ne pas perdre son calme (ce qu’on pourrait regretter plus tard).


Trouver son propre sens de l’humour

Comprendre ce qui nous fait rire est essentiel pour faire rire. Regarder les séries, les films ou écouter des podcasts qu’on trouve déjà drôles nous aide à découvrir le type d’humour qu’on aime et celui qu’on n’aime pas. Réagissez-vous à l’absurde, l’ironique, le satirique, le grotesque, ou à l’anglais ? Faites le test. Ensuite, ayez confiance en votre humour.


Ne pas se prendre trop au sérieux

Devant quelqu’un qui nous fait une remarque désobligeante, là encore, au lieu de se vexer, tournez la situation en dérision. L’autodérision est l’arme qui apaise soi-même et les autres. Laissez votre égo de côté.


S’inspirer des autres (personnes drôles)

En regardant des films, des séries ou des stand-up drôles, on s’imprègne de blagues ou de personnages à qui on aimerait ressembler. On peut ensuite s’entrainer sur des potes, ou même rejoindre un cours de théâtre d’impro, qui requiert cette fameuse "vision comique", et qui développera vos réflexes en matière d'humour. 


Connaître son public et choisir le timing

Quand on parle de public, on ne vous demande pas de vous représenter sur scène. Mais quand vous racontez une blague, évitez de le faire devant un collègue aigri, ou une amie qui vient de perdre un proche. Pas besoin d’être drôle tout le temps. Et surtout, n’essayez pas de l’être, ça se voit tout de suite.


On aura au moins essayé. 

Source