Motchus : le nouveau jeu en ligne dédié au parler du Sud !

  • Laura P
  • Good Vibes
  • Publié le 27 Juillet 2022 à 09h30
Motchus ©

Pour les plus anciens d'entre vous (nous), si on vous dit "Motus", vous vous doutez que l'on fait référence au jeu télévisé dans lequel il s'agissait de retrouver des mots cachés dans une grille numérique en proposant des mots de 4 à 9 lettres, en seulement 6 tentatives. Et si ce jeu n'a jamais eu un retentissement énorme, il semberait que sa version marseillaise, elle, va y parvenir. Depuis quelques mots, le jeu en ligne "Motchus", obtient un record de joueurs ! On vous explique le principe.

Dégun, cagnard, empafé... sont tout autant de mots que vous devrez retrouver dans les grilles du jeu "Motchus" si vous souhaitez vous challanger en VO marseillaise. Depuis quelques mois, en Provence et plus particulièrement à Marseille, un jeu en ligne est entrain de faire beaucoup de boucan (=bruit)

Sur la même base que le jeu télé "Motus", le but est de trouver des mots cachés dans une grille rudimentaire, en seulement 6 propositions. Et c'est pas moins de 10 000 joueurs qui se connectent chaque jour pour tenter leur chance. Ne leur en déplaise, les néo-sudistes n'auront guère l'occasion d'y faire de vrais scores sans l'aide de provençaux pure souche !
Car si peuchère ou fadas sont aujourd'hui des termes relativement connus, d'autres mots beaucoup plus compliqués et beaucoup plus locaux se cachent dans ces grilles. 

Las de ne pouvoir placer "rouméguer" au scrabble, ils inventent "Motchus"

À l'origine de ce jeu, Médéric Gasquet-Cyrus, sociolinguiste à la fac d'Aix-en-Provence et Denis Beaubiat, un cador local du codage. Las de ne jamais pouvoir briller au scrabble classique ou aux différents jeux de lettres en ligne, ils décident ensemble de maître au monde LE jeu dans lequel ils pourront placer toutes leurs pépites linguistes méditérranéennes
Motchus donne le ton dès sa prononciation en clin d'oeil au son (ch) qui apparaît comme par magie entre le t et toutes les autres lettres de l'alphabet qui le permettent à Marseille. 

Le sociolinguiste, se réjouit de voir l'engouement existant autour de ce jeu qui d'après lui met en lumière une vraie variété de discours propre à la région méridionale. Le "marseillais" n'est pas une langue à proporement parlé (comme le Provençal), mais plutôt une manière de s'exprimer. La nuance semble mince pourtant, l'attachement, lui est bien réel. L'inventeur du jeu confirme à nos confrères de Téléréma que son jeu trouve sa popularité dans des principes assez simple. Motchus permet aux tout nouveaux arrivants de s'intégrer, aux méditerranéens d'adoption de prouver leur amplitude de vocabulaire acquise et aux marseillais exilés de garder un lien indéfectible avec leurs origines. 

via GIPHY

Grâce à ce jeu simpliste, vous pourrez découvrir la richesse du parler du Sud qui n'a cessé d'évoluer et de s'abreuver de toutes les langues méditerranéennes qui gravitent au sein même de la cité phocéenne.
Saviez-vous que le oaï (=désordre), viendrait d'un terme italien et que même le célèbre tchatcher (=bavarder) vient du verbe espagnol chacharear ? 
Alors prêt.e.s à faire le/la cacou avec votre lexique cousu main sous le regard hébété des étrangers ? 

Fin des articles