La Laiterie Marseillaise, le lieu de fabrication urbaine de fromages & yaourts

  • Laura P
  • Fromageries
  • Publié le 15 Juin 2021 à 08h43
La Laiterie Marseillaise - LP ©

La Laiterie Marseillaise c’est l’histoire de deux pétillantes femmes - Madeleine & Audrey - en reconversion pro et passionnées du savoir-faire français. Ayant assistées au projet de la Laiterie Parisienne dans la Capitale en 2017, elle décident alors de ramener ce concept  de fabrication urbaine de fromages et yaourts dans notre belle ville de Marseille. Janvier 2020, la crise n’a pas encore pointé le bout de son nez et la Laiterie Marseillais est née.

La Laiterie Marseillaise semble sortie tout droit d’une autre époque. Celle où les hypermarchés n’existaient pas et où l’on connaissait chaque commerçant de son quartier. « L’intérêt pour nous c’était de ramener en ville le savoir-faire fromager de nos terroirs ». Car on le sait bien, en France, le fromage c’est une histoire de coeur.

Saisonnalité et juste prix  

D’après les deux collaboratrices en reconversion professionnelle et donc particulièrement impliquées dans le milieu qu’elles ont décidé d’embrasser sur le tard, l’Univers du commerce du lait est impitoyable. « Les producteurs de lait sont les plus mal payés du marché et notre projet consistait aussi en une juste rémunération de ces producteurs que tout semble délaisser ». Audrey et Madeleine laissent donc aux producteurs régionaux le soin d’imposer leurs tarifs, qu’ils s’agissent de la matière première ou du produit fini.
Dans le labo de la rue Sainte, elles confectionnent beaucoup de petits fromages dont des fromages de chèvres que les habitués du quartier s’arrachent et elles proposent d’autres mets crémeux à la revente.

LP©

Gorgonzola à la louche, mimolette et autres tommes trônent presque toute l'année sur les étals réfrigérés et ça notamment pour palier au manque de lait de chèvre et de brebris en été. Car oui, comme les fruits et légumes, les supermarchés laissent à penser que l’on peut en dégotter toute l'année, ce qui est faux. Il existe aussi une saisonnalité dans les fromages. Si la vache produit du lait "en continu" ce n’est ni le cas des chèvres, ni des brebis. Vous ne trouverez donc pas TOUT ce que vous voulez, à la Laiterie Marseillaise, juste les produits qui respectent au mieux le cycle de vie des animaux. Résultat, "Si vous le voulez, voilà le dernier brocciu de la saison, je sais que vous aimez ça", conseille Audrey à un client fidèle en quête d'une douceur lactée pour son panier du jour. 

La Laiterie Marseillaise : travailler en local  


Si pour Audrey et Madeleine considérer les producteurs était un premier objectif, travailler en local en était un autre tout aussi important. En plus du fromages, les deux propriétaires de cette jolie crémerie ont décidé de produire des yaourts. Pour les aromatiser, pas question d’aller chercher plus loin que les frontières de notre ville portuaire.

LP©

Pour le chocolat, c’est direction la baleine à cabosse, pour le café, la brûlerie moka, la verveine provient de la célèbre pharmacie herboristerie marseillaise Le Père Blaise et mieux encore, pour donner un goût à peu près similaire au fruit de la passion, elles se procurent auprès de Bigoud', une plante - la tagète - qui donne un goût proche de celui du fruit de la passion.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bigoud' (@bigoud13)

Même le yaourt au framboise est aromatisé avec une confiture produite à Manosque.
Quand on aime, on ne transige pas la qualité !


LP©

LP©

La Laiterie Marseillaise
86 rue Sainte - Marseille 7e
Ouvert le mardi de 16h à 19h30
Du mercredi au vendredi de 10h à 13h & de 16h à 19h30
Le samedi de 10h à 13h & de 15h à 19h30
04 91 06 73 82
Plus d’infos

Fin des articles