SIGNAL, l’expo parallèle du Centre Wallonie Bruxelles à Marseille


Une véritable invitation à la communication entre Bruxelles et Marseille avec la nouvelle programmation parallèle du Centre Wallonie-Bruxelles © Emmanuel Van Der Auwera - DR // Commissariat: Aurélie

Le 13 mars 2020, le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris lance officiellement sa nouvelle saison Parallèle opérée en étroite collaboration avec les espaces majeurs de la coté phocéenne. Il se duplique ainsi pour développer de mars à octobre une Saison Hors - les - murs. 

Une exposition à l’espace Panorama, qui offre ainsi un point de vue inédit sur le rapprochement entre Marseille et Bruxelles, à découvrir jusqu’en octobre 2020 à la Friche la Belle de Mai.

Une saison artistique sous le signe de l'échange et de la prise de risque

Une saison parallèle pour ce centre d’art parisien, et une exposition SIGNAL + Espace(s) Réciproque(s), une exposition qui confronte deux villes laboratoires qui se sont muées ces dernières années en Eldorado du développement et de l’expression artistique. Des échanges qui s’expriment au travers des littératures contemporaines, des arts visuels, du cinéma et du théâtre, de la danse ou encore des performances et qui viennent aujourd’hui s’intégrer à la programmation de cette saison, dans l’un des lieux culturels emblématiques de Marseille, la Friche de la Belle de Mai. 

Signée par deux curatrices invitées par le Centre, l’une belge l’une française, l'exposition SIGNAL qui inaugure cette saison est une véritable invitation à la communication entre Bruxelles et Marseille, et à la réflexion sur ce qu’il y a de fascinant dans l’hétérogénéité des pratiques artistiques. 

Une scénographie vibrante 

Avec l’idée que toute oeuvre d’art est un signal, une information envoyée par un.e artiste à destination du public, la scénographie de l’exposition fera cohabiter des oeuvres qui demeurent singulières dans leurs enjeux et leurs médiums, avec une réflexion critique sur notre temps et ce qui nous conditionne. 

Au programme, les oeuvres de 15 artistes issus de la scène artistique bruxelloise, sélectionné.e.s spécialement pour cette exposition par les deux curatrices. Les visiteurs pourront ainsi admirer les oeuvres de Claude Cattelain et Lucie Lanzini qui créent des assemblages in situ inédits et spécifiques pour le Panorama, les longs travelling filmés d’Armand Morin, ou encore l’oeuvre monument de Claire Williams dans laquelle le spectateur jouera un rôle clé, accédants aux vibrations de l’oeuvre grâce… à ses os !

Un événement artistique à ne pas manquer, pour un véritable voyage hors frontières entre ces deux grandes villes.

centre wallonie bruxelles marseille
Une montagne d'oeuvres à découvrir au plus vite à la Friche de la Belle de Mai © Justine Bougerol, Ce qu'il reste - DR

Signal_Espace(s) réciproque(s)
Du 13 mars au 10 mai 2020
Friche de la Belle de Mai
Tour Panorama
41 rue Jobin - 13003
Plus d’infos 

Commissariat : Aurélie Faure - Lola Meotti

Fin des articles