Explorez l’art en version digitale à la Biennale des Imaginaires Numériques

Caitlind R.C BROWN & Wayne GARRETT - Cloud © Doug Wong

Envie d'un petit tour dans le monde du rêve et de la nuit à travers l'art et les nouvelles technologies ? Rendez-vous à la Biennale des Imaginaires Numériques du 10 novembre 2022 au 22 janvier 2023, entre Marseille, Aix-en-Provence et Avignon.

Dans un monde où les écrans ont colonisé la moindre parcelle de notre quotidien, vous êtes-vous déjà demandé si la technologie avait envahi nos rêves ? C’est en tout cas l’une des questions qu’explore la Biennale des Imaginaires Numériques, le nouveau temps fort des arts et cultures numériques de la région Sud. Du 10 novembre au 22 janvier, l'événement s'installera à la Friche la Belle de Mai à Marseille, ainsi que dans une dizaine de lieux partenaires à Aix-en-Provence et Avignon.


La Belgique comme invité d’honneur

Explorant arts visuels, arts sonores et spectacle vivant, la Biennale s’intéresse à la présence et à l’usage du digital et des nouvelles technologies dans l’art, en donnant la parole à des artistes nationaux et internationaux d'horizons différents. Pour cette 3e édition, c’est la Belgique qui sera à l’honneur avec plus de 20 artistes invité.e.s.


© Donatien Aubert - Veille infinie

Depuis quelques années, le plat pays est, en effet, devenu une terre promise pour de nombreux artistes internationaux, qui y ont trouvé un terrain de jeu propice à l’expression et à la création. En collaboration avec le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris et le Flanders Arts Institute, vous pourrez découvrir des artistes explorant des médiums numériques et sonores à travers de nouvelles potentialités, et dans des mondes alternatifs possibles. Romain Tardy, Lawrence Malstaf, Yuyan Wang, Ugo Arsac, Clément Édouard, Tryphème…


© Olivier Ratsi - Avancées Immobiles

Au programme : expositions, performances, concerts, parcours nocturnes, expériences en réalité virtuelle, ateliers de création numérique, rencontres avec les artistes, DJ sets… Le tout réuni sous la thématique de "la nuit", espace de nos rêves et de nos cauchemars, mais aussi des métamorphoses de soi, de la transformation des corps, de nos identités et de la manière dont nous allons agir. En quoi la nuit peut-elle inspirer notre imaginaire et notre futur ?


Des expériences immersives à ne pas rater

Si les expositions demeurent du 10 novembre 2022 au 22 janvier 2023, les deux temps forts de la Biennale des Imaginaires Numériques se situent pendant les nuits d’ouverture et de clôture. Le jeudi 10 novembre, rendez-vous à la Friche la Belle de Mai pour une soirée inaugurale rythmée par des parcours d’installations immersifs en extérieur et des lives 100 % féminins avec Mary Orcher, Samar et Mika Oki. Du côté d’Aix-en-Provence, le week-end inaugural se déroulera les vendredi 11 et samedi 12 novembre, à travers des parcours nocturnes comme les aurores boréales de Dan Acher, le nuage de lumière de Caitlind R.C Brown ou la lune hyper-réaliste de Luke Jerram.


© Dan Acher - Borealis

© Joanie Lemercier - View from the moon

© Diego Ortiz - The Shape of things to come

© Second Body @ Ching-Ju Cheng

Les nuits de clôture auront lieu, quant à elles, du 18 au 21 janvier dans les trois villes accueillant l’événement. Elles seront cette fois dédiées au spectacle vivant et aux nouvelles écritures numériques mais également à la fête, grâce à l'intervention de Caterina Barbieri et Donato Dozzy, deux artistes italien.ne.s de la scène musicale électronique et expérimentale. Un rendez-vous à ne pas manquer cet hiver, pour les amateurs de nouvelles technologies et les rêveurs en tout genre.


© Pierre Gondard

Biennale des Imaginaires Numériques
Aix-en-Provence, Avignon, Marseille
Points d’accueil : Office de Tourisme d’Aix-en-Provence / MÉDIALAB de la Friche la Belle de Mai à Marseille
Du 10 novembre 2022 au 22 janvier 2023
Plus d’infos et réservations

Fin des articles