Tendance : la folie des teufs vegans et sans alcool

undefined 23 mai 2018 undefined 13h30

La Rédac'



Si les Écossais, et plus largement tout le Royaume-Uni, sont clairement un niveau au-dessus en matière de beuverie monumentale (si vous y allez, vous comprendrez), un tout nouveau concept semble, en ce moment, rassembler de plus en plus d'élus de tous poils : la rave party sans alcool et vegan

À l'entrée de cette soirée sober clubbing, pas de bar tape-à-l'œil gorgé de sponsors d'alcooliers mais un bar à jus de fruits, des boissons non-alcoolisées à base de cacao, du thé et du café, le tout dans le respect des convetions vegans en vigueur – c'est-à-dire n'impliquant pas l'utilisation de produits provenant des animaux. 


Ce mec est-il vraiment sobre ?

Organisées de nuit, ces soirées ont le mérite d'interroger nos pratiques festives, à l'heure de la consommation excessive de produits nous promettant l'évasion, le bonheur, l'oubli et la décontraction. Tout pour ne pas avoir à nous rappeler que des contraintes inhérentes à l'âge adulte nous attendent, travail et famille en tête. 

Les organisateurs de l'événement encouragent « l'ouverture, la relaxation, la liberté d'expression, la danse sauvage et extatique, la créativité et la positivité, la célébration et la connexion avec son prochain ». L'entrée à ces événements coûte le prix d'une soirée normale à Paris (15€) mais vous avez en plus accès à un buffet à volonté de fruits frais

« Je ne bois pas et je le vis bien », avions-nous écrit dans un article il y a quelque temps, relayant le témoignage de gens pour qui l'alcool avait disparu des radars. Avec ces soirées vegans et sans alcool, peut-être que ces gens-là ont enfin trouvé un havre de paix