La ville de Lyon va diminuer les illuminations de Noël cette année

Illuminations de Noël - Fani Kurti

Face à la flambée du prix de l’énergie, la mairie de Lyon s’est fixée l’objectif de réduire de 10% sa consommation d'énergie sur un an. Pour ce faire, la ville a dévoilé un plan de sobriété composé de 18 mesures phares. Parmi elles, la réduction des illuminations de Noël.

Ces dernières semaines, la facture énergétique de la ville de Lyon (comme celle des Français) a littéralement explosé. En cause : La crise énergétique, l’inflation et l'augmentation du point d'indice sans contrepartie pour les collectivités territoriales. Une flambée des prix contre laquelle la mairie a décidé de lutter en instaurant un plan de sobriété avec l'ensemble des partis politiques afin de réduire de 10% la facture globale. Au total, ce sont 18 mesures phares qui ont été adoptées par les élus de la ville. 

Noël raccourci et Fête des Lumières maintenue

Parmi ces mesures, on retrouve le lancement du chauffage à partir 1er novembre au lieu du 15 octobre et à une température maximale de 18° dans les équipements municipaux et à 19° dans les locaux administratifs (bibliothèques, crèches, écoles), l'interdiction de chauffer les piscines au-delà de 25°, l'éclairage patrimonial maintenu seulement le samedi soir jusqu'à 23h ou encore une possible interruption de l'éclairage public entre 2h et 4h30 du matin (4 nuits par semaine du dimanche au mercredi). 

Par ailleurs, la mairie de Lyon envisage de réduire l'amplitude des illuminations de Noël qui s'éteindront chaque soir à 23h au lieu de minuit et qui seront retirées dès le 8 janvier 2023, soit une semaine avant la date initialement prévue. En revanche, le Fête des Lumières n'est pas menacée par ces restrictions, les installations de l'évènement étant basées sur la technologie LED qui est peu énergivore. 

Fin des articles